Le Maccabi champion de l'Euroligue 2014 à Milan
Le Maccabi champion de l'Euroligue 2014 Ă  Milan

Le sextuple champion d’Europe a été évincé dès le premier tour de la compétition suprême du Vieux Continent. Il se contentera désormais de l’Eurocoupe déjà fréquentée cette saison par l’Hapoël Jérusalem.

C’est un peu comme si le FC Barcelone ou le Bayern Munich en football prenaient la sortie dès la phase de groupes de Ligue des champions. Figurant parmi les cadors du basket européen, le Maccabi Tel-Aviv, couronné à six reprises dans son histoire (1977, 1981, 2001, 2004, 2005 et 2014), a donc fait ses adieux précoces en Euroligue. Un dommage sportif et financier de l’ordre de 11 millions de shekels. Que s’est-il passé pour que le club-nation ne termine pas parmi les quatre premiers de sa poule ? Une série de quatre défaites consécutives, étalées sur le mois de novembre, lui ont coûté très cher. Néanmoins, tout était encore possible lors de son dernier match, le 17 décembre dernier, sur le parquet des Turcs du Darussafaka Istanbul. Pour chiper la quatrième place et rejoindre le Top 16 de l’Euroligue, le Maccabi devait impérativement s’imposer par au moins 11 points d’écart. Si les Israéliens parvenaient à l’emporter (66-70), cette courte victoire, la troisième de suite, avait un goût forcément amer.

« Notre tâche, on le savait, était très difficile. Maintenant, nous allons nous concentrer sur nos prochaines échéances », déclarait volontairement optimiste le président du Maccabi, Shimon Mizrahi. « Nous sommes très déçus. Notre élimination ne s’est pas jouée en Turquie. Nous payons notre mauvaise entame de saison », admettait le capitaine Guy Pnini. Maigre consolation : Tel-Aviv a été reversé en Eurocoupe, la petite sœur de l’Euroligue, héritant d’un groupe très relevé avec deux clubs russes (Unics Kazan et Nizhny Novgorod) et les Slovènes de l’Olimpija Ljubljana.

L’Hapoël Jérusalem avec Strasbourg

Autre équipe qui évolue depuis le début de la saison en Eurocoupe : l’Hapoël Jérusalem. Le champion d’Israël sortant, qui a réussi à se qualifier pour le deuxième tour de l’épreuve (du 6 janvier à la mi-février), devra en découdre avec Strasbourg (transfuge de l’Euroligue), Gran Canaria (Espagne) et Avtodor Saratov (Russie). Le club de la capitale tentera, à l’instar du Maccabi Tel-Aviv, de terminer parmi les deux premières places de son groupe. Condition sine qua non pour disputer le Top 16 de la compétition.

Retour Ă  l'accueil