Memphis résiste à Russell Westbrook (40 points)

Les Memphis Grizzlies ont renversé l'Oklahoma City Thunder (122-114), grâce notamment à un excellent match de Mario Chalmers. L'ancien meneur de Miami a inscrit 29 points, dont 16 dans le dernier quart, et convaincu son nouveau public de son utilité chez les Grizzlies.


Pour son troisième match sous les couleurs des Memphis Grizzlies, Mario Chalmers (29 pts, 16 dans le dernier quart) a largement contribué à offrir la victoire aux siens face à l'Oklahoma City Thunder (122-114). Dans ce match très offensif, la performance, en sortie de banc, de l'ancien meneur du Miami Heat a été d'autant plus importante qu'elle compense les 40 points et 14 passes décisives de Russell Westbrook. Les Grizzlies ont également fait preuve d'une excellente adresse à trois points (12/17, 70,6%) tandis que le Thunder, toujours sans Kevin Durant, n'a marqué que 10 de ses 24 tentatives au large.


Chalmers, une intégration réussie
La réussite à trois points des Grizzlies a forcément surpris Oklahoma City. Avant la rencontre, Memphis affichait un très faible 29% de réussite dans l'exercice. «J'ai toujours pensé que lorsque les paniers à trois points commencent à rentrer, c'est dangereux», a regretté Billy Donovan, l'entraîneur du Thunder, avant de concéder qu'à «leur avantage, ils les ont mis». Stars de la soirée au périmètre, Mike Conley et Mario Chalmers ont chacun marqué quatre paniers à trois points au cours de la rencontre.

Pour le second nommé, ce troisième match plein a sûrement permis de pleinement convaincre le public de son utilité dans l'effectif des Grizzlies. A tel point qu'un fan a hurlé en cours de match : «Je n'aurais jamais pensé qu'un jour j'allais encourager Mario Chalmers». Le public du Tennessee est pourtant bien forcé de constater que depuis son arrivée, le meneur fait le plus grand bien à son équipe : Memphis vient d'aligner trois victoires consécutives avec sa recrue. Diffcile de demander mieux comme intégration.

Retour à l'accueil