Les Spurs intraitables en défense battent les Suns

Deuxième victoire consécutive pour les San Antonio Spurs, tombeurs lundi soir des Phoenix Suns (98-84). Sans LaMarcus Aldridge mais avec un très bon Tony Parker (20 pts, 8 pds), les Texans ont réussi un excellent match défensif.


Le match : les Spurs intraitables en
défense
La claque reçue il y a trois jours chez les New Orleans Pelicans (104-90) a semble-t-il réveillé les San Antonio Spurs. Vainqueurs lundi soir de leur deuxième match consécutif, face à Phoenix (98-84), les Texans ont surtout réussi à justifier pour la deuxième fois de suite leur statut de meilleure défense de NBA (91,0 pts/match) avec un deuxième match à moins de 85 points encaissés. Sans LaMarcus Aldridge (cheville) et malgré un secteur intérieur dominé (12 points combinés pour Duncan, West et Diaw) par Markieff Morris (28 pts, 8 rbds), les Spurs s'en sont remis à Kawhi Leonard (24 pts, 13 rbds) et Tony Parker (voir ci-dessous) pour faire la différence.

Phoenix a perdu 28 ballons lundi soir à San Antonio.


Parfaitement en place en début de match, les locaux n'ont encaissé que 34 points sur les deux premiers quarts (44-34, 24e). Une solidité impressionnante puisque Phoenix n'avait jamais aussi peu marqué cette saison en 24 minutes. Surtout, les hommes de Gregg Popovich ont constamment perturbé le rythme offensif de leur adversaire, qui s'est rendu coupable de 28 pertes de balle. Revenus à 7 points à l'issue du troisième quart (67-60, 36e), les Suns n'ont jamais réussi à réduire un peu plus l'écart, la faute notamment à Tony Parker, intenable. San Antonio a tout de même attendu les deux dernières minutes avant de faire tourner, sur le quatrième panier à trois points de Danny Green (18 pts).


Le joueur : Tony Parker
Si San Antonio s'est évité une frayeur dans le dernier quart, il le doit notamment à son meneur français. "T.P.", jusque-là tenu à 8 points et 2 passes décisives, a signé une dernière période de haute volée, compilant en près de dix minutes 12 points et 6 passes décisives. Au final, le meneur de l'équipe de France a achevé la partie avec 20 points et 8 passes décisives, pour un très bon taux de réussite (10/13). Sa belle performance lui a valu un petit trait d'humour de la part de Tim Duncan.

La stat : 2
Six joueurs des San Antonio Spurs ont réussi au moins deux interceptions face aux Suns. Au total, les Texans ont volé 18 ballons, un record cette saison.

Retour à l'accueil