L'Olympiakos s'impose à Istanbul, le Maccabi surpris à domicile, Barcelone s'en sort bien, Limoges peut y croire

Quatre matches étaient programmés ce jeudi pour la cinquième journée de l'Euroligue de basket. Dans le groupe A, Belgrade a dominé le Bayern Munich (79-90) qui reste tout de même troisième. Le groupe B a vu la victoire de Limoges sur Milan (74-65) et le difficile succès de l'Olympiakos sur Efes Istanbul. Les Grecs ont eu besoin d'en passer par les prolongations (87-91) pour s'imposer et camper en tête du classement. Le groupe C a vu la victoire de Barcelone sur le leader Kouban (72-68). Enfin le groupe D a été le théâtre de la victoire du Darüssafaka Dogus sur le Maccabi Tel Aviv (73-84).


Limoges a remporté sa deuxième victoire en Euroligue cette saison en dominant Milan (74-65). Une victoire qui permet au CSP de quitter la dernière place du groupe B à la fin de la phase aller et qui lui permet surtout de continuer à croire en ses chances pour la qualification pour le Top 16. Une vraie bouffée d'air après deux défaites cinglantes dans la compétition. Au micro de beIN sports, Yakhouba Diawara résumait parfaitement la situation. «On devait surmonter la pression qui était très forte cette semaine. L'objectif était de rester soudé comme une famille. Il fallait gagner, sinon c'était fini. On est sur la bonne voie.»

Porté par une adresse extérieure admirable, une défense enfin efficace et un jeu collectif parfaitement huilé (23 passes décisives), le CSP a méthodiquement fait craquer son adversaire lors d'un deuxième quart-temps à sens unique (20-9). En leaders exemplaires, Schaffartzik (14 points) et Boungou-Colo (28 d'évaluation) montraient le chemin. Tout comme Ali Traoré (15 points à 100%), très efficace dans la raquette.

Retour à l'accueil