Charlotte s'impose au bout de la nuit contre les Kings

Les Charlotte Hornets ont eu besoin d'une prolongation pour se défaire lundi soir, à domicile, des Sacramento Kings (127-122, a.p.). Nicolas Batum (18 pts) et surtout Kemba Walker (39 pts) ont été décisif alors que les locaux ont accusé jusqu'à 22 points de retard.


Cette saison, il faudra compter sur les Charlotte Hornets pour ne rien lâcher. Menés 91-69 en fin de troisième quart (34e), Nicolas Batum (18 pts, 10 rbds, 8 pds) et les siens sont parvenus à s'imposer en prolongation face aux Sacramento Kings (127-122, a.p.), validant par la même occasion le 2e meilleur comeback de l'histoire de la franchise. Pour y parvenir, le meneur Kemba Walker a sorti son meilleur match de la saison (39 pts) et a relancé son équipe en inscrivant 21 points dans le seul quatrième quart temps. Il a même cru offrir la victoire aux siens sur une pénétration réussie à 7 dixièmes du buzzer mais les Kings ont égalisé sur un alley-oop après remise en jeu (112-112, 48e).

Accrocheurs mais fatigués, les visiteurs ont pourtant pu compter sur l'incontournable DeMarcus Cousins (30 pts à 13/21, 11 rbds), «blessé au dos dans le troisième quart» selon son entraîneur George Karl, ainsi que sur Rajon Rondo (14 pts, 20 pds), à deux passes décisives du record de la franchise. «J'aurais du faire des changements plus tôt et plus souvent, a regretté George Karl à l'issue de la rencontre. Je pensais que nous allions gagner avec les changements tardifs. Nous aurions sûrement dû le faire de façon plus fréquente». Ereinté, Sacramento n'a pas résisté dans la prolongation, offrant ainsi à Charlotte une troisième victoire consécutive qui lui permet de s'installer à la 8e place de la conférence Est (8v-6d). Les Kings sont 12e à l'Ouest (5v-10d).

Retour Ă  l'accueil