La belle série continue pour les Celtics qui ont enregistré une troisième victoire consécutive à Houston chez les Rockets (95-111) en saison régulière. Un succès assuré par les performances d'Isaiah Thomas (23 pts) et Avery Bradley (21 pts) tandis que James Harden, en face, n'a rien pu faire (16 pts). Si Boston vole, Houston plonge avec ce quatrième match sans victoire.
La belle série continue pour les Celtics qui ont enregistré une troisième victoire consécutive à Houston chez les Rockets (95-111) en saison régulière. Un succès assuré par les performances d'Isaiah Thomas (23 pts) et Avery Bradley (21 pts) tandis que James Harden, en face, n'a rien pu faire (16 pts). Si Boston vole, Houston plonge avec ce quatrième match sans victoire.

Les Boston Celtics ont infligé à Houston leur quatrième défaite de rang lundi (95-111). De quoi inquiéter l'entraîneur des Rockets Kevin McHale, à deux jours d'un match important pour se relancer.

Face aux inquiétants Houston Rockets, les Boston Celtics n'ont pas manqué l'occasion d'aller chercher une troisième victoire consécutive en saison régulière lundi soir (95-111). Sur le parquet des Texans, Isaiah Thomas (23 pts à 9/12) et Avery Bradley (21 pts) ont pu briller alors que James Harden (16 pts à 4/10) n'a pas pesé. Ce revers, le quatrième consécutif pour les Rockets, est d'autant plus inquiétant que la franchise dirigée par Kevin McHale a mené de 15 points en première mi-temps (42-27, 27e) avant de sombrer et laisser jusqu'à 29 points d'avance aux visiteurs.


Kevin McHale inquiet sur l'état d'esprit de son équipe
L'entraîneur de Houston n'a pas manqué de rappeler à l'ordre ses joueurs en conférence de presse d'après-match : «Parfois, je ne pourrais pas dire qu'on se donne à fond tout le temps. Les choses ne vont pas dans notre sens et on baisse la tête. On n'a pas proposé un bon basket de toute l'année».

Une résignation qui tranchait forcément avec le discours d'Avery Bradley, interrogé sur la capacité de son équipe à rester concentrée et mobilisée. «C'est la NBA, a répondu Bradley. Si vous n'êtes pas capables de jouer avec intensité, vous ne devriez pas être en NBA honnêtement». Reste à savoir si Houston aura enregistré l'allusion d'ici mercredi, pour la réception de Portland Trailblazers tout aussi mal en point (6 défaites de rang).

Retour à l'accueil