Euro: l'Espagne élimine la Grèce au bout du suspens

Dans le premier match des quarts de finale de l'Eurobasket 2015, l'Espagne s'est imposé ce mardi soir face à la Grèce sur le score de (73-71), et valide ainsi son billet pour les demi-finales. Au terme d'une rencontre de titans, où les deux équipes ont livrées une prestation de grande classe, l'Espagne a finalement eu le dernier mot grâce à un excellent Pau Gasol (27 points et 9 rebonds) et aux 18 points de Nikola Mirotic. La belle performance de Giannis Antetokounmpo (12 points et 17 rebonds) et les 14 points de Nick Calathes n'ont pas suffit à la Grèce qui aura lutté jusqu'au bout de la rencontre avant de tomber avec les armes en main.


Emmené par le duo Pau Gasol (14 points) - Nikola Mirotic (12 points), l'Espagne a bouclé la première période du match avec 7 points d'avance (39-32). Mal embarqué à l'entame, la Grèce a dû compter sur l'inspiration de Giannis Antetokounmpo (7 points et 9 rebonds) et sur la réussite de Georgios Printezis (9 points dont 4/6 aux tirs) pour rester dans la partie.

Au retour des vestiaires, on assiste à un réveil de la Grèce dynamisé par Giannis Antetokounmpo et par un shoot primé de Nick Calathes (42-42). Dos au panier, Pau Gasol se fait contrer d'une manière spectaculaire par le monstrueux Antetokounmpo dans une ambiance de folie, mais une minute plus tard, la star des Chicago Bulls répond par un tir derrière l'arc pour ramener la Roja à un point de la Grèce (45-46). Les deux équipes se livrent alors un duel de titans, et Kostas Koufos (9pts et 6rbds)en profite pour s'offrir un panier facile sous le cercle (49-47) avant que Pau Gasol ramène à nouveau les deux équipes à égalité (49-49). La Grèce continue de s'appuyer sur la puissance athlétique d'Antetokounmpo qui donne du fil à retorde à la défense espagnole au bord de l'explosion (55-50), mais heureusement le "pompier" Gasol est là pour maintenir l'Espagne dans le tempo. A la fin du troisième quart temps, les deux équipes sont au coude au coude (57-55), même si les grecs sont toujours devant.

Dans les dix dernières minutes à couper le souffle, la Grèce et l'Espagne sortent le grand jeu au plus grand plaisir des fans du stade Pierre-Mauroy. Mais dans ce domaine, la Roja a les nerfs plus solides et réussi à passer devant au score à 5 minutes de la fin. Malgré l'immense pression exercé par les grecs sur chaque possession, les Espagnols s'en sortent finalement bien au bout du chrono (73-71) et se qualifient en demi-finale de la compétition comme il y'a deux ans en Slovènie. Les partenaires de Pau Gasol rencontreront ainsi la France ou la Lettonie en demi-finale. Quand à la Grèce qui n'a sans doute pas déméritée ce soir, l'aventure s'arrête là et on imagine déjà que c'est également le dernier Eurobasket de beaucoup de joueurs cadres comme Vassilis Spanoulis, Nikos Zisis, Kostas Kaimakoglou et Stratos Perperoglou.

Le deuxième match des quarts de finale, opposera à 21h00, la France, tenante du titre à la Lettonie. Les bleus partent largement favoris de cette rencontre.

Retour à l'accueil