Afrobasket 2015: la Tunisie et l'Egypte montent en puissance, la Centrafrique ouvre son compteur, le Gabon toujours à terre

RADES (AfroBasket 2015) - La Tunisie et l’Egypte ont terminé leurs matchs du premier tour de l’AfroBasket 2015 invaincues avant d’aborder les huitièmes de finale.


Dans le match le plus attendu de la journée, la Tunisie, le pays hôte a battu le Nigéria par 70-59.

Grâce à cette victoire, la Tunisie termine la phase de poule en tête du groupe A devant le Nigéria, la République centrafricaine (CAF) et l'Ouganda.

Jouer dans une salle presque comble a stimulé les Tunisiens qui ont livré leur meilleur match du tournoi à ce jour.

La Tunisie a bien débuté la partie avec un 14-0, et a compté jusqu’à 22 points d’avance dans ce match.

La star tunisienne Salah Mejri s’est illustrée dans tous les compartiments du jeu avec un bilan de 22 points et 7 rebonds.

Dans le premier match du groupe A, Max Kouguere a privé l’Ouganda d’une victoire historique à l’AfroBasket et permis à la Centrafrique de s’imposer par 60-56.

La CAF a couru après le score pendant 27 minutes, avant l’ailier de 28 ans qui a inscrit 12 points ne permettre à son pays d’arracher la 3ème place du groupe.

Brandon Sebirumbi auteur de 15 points et 13 rebonds a terminé meilleur marqueur du match mais cette performance n’a pas suffi a empêché la défaite de l’Ouganda.

Démarrer le quatrième quart temps avec une avance de six points n'a pas été suffisamment bénéfique pour l'Ouganda qui a perdu deux fois la balle dans la dernière minute du match.

Perdre par quatre points d’écart, confirme l'inexpérience des Ougandais au regard des belles opportunités qu’ils ont pour gagner leur premier match dans l’histoire de ce championnat.

Pour sa part, la CAF, a misé plus sur les qualités individuelles que l’effort collectif. Ce qui pourrait leur être préjudiciable en huitième de finale.

Dans le premier match de la journée, le Cameroun a confirmé sa deuxième place dans le Groupe C après avoir battu le Gabon par 93-67.

C’est la deuxième victoire du Cameroun dans ce championnat grâce à la belle performance de Jérémy Nzeulie.

Il a réussi 5 de ses 8 tirs à trois points terminant meilleur marqueur du match avec 25 points, tandis que Francis Kobangoye s’est appliqué pour offrir au Gabon sa première victoire, mais ses efforts ont été vains confirmant ainsi la troisième défaite du Gabon en autant de matchs.

Même si ce match a été bon dans l’ensemble, l’on relève une vingtaine de balles perdues par chacune des deux équipes.

Mené 35-30 à la mi-temps, le Gabon a ouvert le troisième quart-temps avec un 9-0 pour passer devant.

Cependant, la défense agressive du Cameroun a empêché le Gabon de gagner son premier match dans le championnat.

La qualité du match a été ternie par les 27 balles perdues par le Gabon et 24 pour le Cameroun.

Même si les Camerounais ont terminé le premier tour avec deux victoires et une défaite, ils semblent avoir perdus leur concentration dans ce match.

Ce qui a permis au Gabon de prendre les devants au troisième quart-temps.

Le Gabon a terminé la phase de poule avec trois défaites en autant de matchs, principalement en raison de leur mauvaise circulation de balle ainsi que d’une stratégie de jeu peu relevée.

Par ailleurs, l’Egypte a battu le Mali par 55-49 et terminé en tête du groupe C et atteint les huitièmes de finale invaincue en trois matchs.

Ramy Gunady, l’ailier Egyptien a été une fois encore celui qui a décanté la situation.

Tout comme lors de la victoire de l’Egypte face au Cameroun, Gunady, qui est sorti du banc, a été décisif en réussissant 3 de ses 7 tentatives à trois points et a terminé meilleur marqueur du match avec 12 points.

Le Mali s’est beaucoup battu pour garder ses chances dans ce match mais l’Egypte avait le match menant pendant 36 :03 minutes.


Entrés en cour de jeu, Souarata Cisse et Boubacar Moungoro ont marqué des paniers décisifs pour le Mali. Ils ont inscrit 10 points chacun sans vraiment influencer l’Egypte qui voulait la première place du groupe.

Le Mali termine 3ème du groupe derrière le Cameroun et devant le Gabon.

Retour à l'accueil