Le capitaine des Fauves, Max Kouguere devra se transcender pour guider la Centrafrique vers un exploit face au Nigéria, un des poids lourds d'Afrique, ce mercredi à la salle Pluridisciplinaire de Radès, à Tunis.
Le capitaine des Fauves, Max Kouguere devra se transcender pour guider la Centrafrique vers un exploit face au Nigéria, un des poids lourds d'Afrique, ce mercredi à la salle Pluridisciplinaire de Radès, à Tunis.

Afrobasket 2015 - J-1: Nigéria - Centrafrique, un duel déséquilibré sur le papier
Considéré comme l'un des outsiders de la compétition, la Centrafrique, 13e en 2013 à Abidjan tentera ce mercredi (15h00) à la salle pluridisciplinaire de Radès (Tunis) de réaliser un immense exploit face au Nigéria, un des sérieux candidats au titre. Sur le papier, cette rencontre semble déséquilibrée et largement en faveur des D'Tigers qui possèdent dans leurs rangs de nombreux joueurs de classe mondiale tels que Al-Farouq Aminu (Portland Trail-Blazers), Alade Aminu (Banvit, Turquie), Ben Uzoh (ancien Clipper et aujourd’hui au Fenerbahce Ulker), le capitaine Ike Diogu (ancien Nbaer), Shane Lawal (FC Barcelone Régal) pour ne citer que ceux la...Face à cette armada, la Centrafrique qui n'a plus rien à perdre en raison de son statut d'outsider, devra tout de même cravacher pour faire douter cette équipe du Nigeria souvent pas loin de l'excès de confiance.

Si l'équipe nationale centrafricaine, emmené par son capitaine Max Kouguere n'a pas tord d'y croire en raison d'un travail remarquable effectués par le coach Aubin Goporo et son staff , la tache sera tout sauf facile contre le Nigeria qu'elle n'a plus battu depuis plus de 28 ans. "Nous ne craignions aucun adversaire, car pour aller loin dans la compétition, nous devons battre les meilleures équipes. Mais nous savons que ce ne sera pas facile. Le Nigéria a des forces mais aussi des faiblesses, tout comme nous aussi nous avons des forces et des faiblesses. Mais j'ai confiance en mes joueurs qui donneront sans doute le meilleur d'eux. Ce match est pour nous une finale tout comme celle face a la Tunisie. Donc nous devons gagner ce premier match pour mieux se placer pour le second tour", nous a confié Aubin Goporo à Gravelines lors du camp d'entraînement de son équipe.

"Je pense que nous avons une équipe assez bonne pour gagner le titre. Mes coéquipiers qui ont deja participé à cette compétition ont soif et j'ai également soif", a déclaré Shane Lawal, la nouvelle recrue du Fc Barcelone Regal qui s'apprête à disputer son premier championnat d'Afrique avec le Nigéria.

Pour le Nigéria, dont le statut de géant d'Afrique ne fait l'objet d'aucune contestation sur le plan mondial, le chemin de Rio de Janeiro passe d'abord par ce premier match très important. La prudence et le respect doivent s'imposer au sein des D'Tigers avant de croiser des Fauves de Bas-Oubangui remontés à bloc pour déjouer tous les pronostics et ainsi réitérer l'exploit de leurs aînés de 1987, sacrés champions d'Afrique en terre tunisienne.

"Ne ressentez aucune pression même si le public vous le demande et c’est normal. Votre principale mission est de compétir au plus haut niveau en donnant tout ce que vous avez dans vos tripes. Rappelez-vous de ce que votre pays traverse depuis le 24 mars 2013, rappelez-vous de ces enfants qui aimeraient être comme vous, rappelez-vous de votre drapeau.

Pour le reste, votre staff technique vous dira quoi faire J’en suis sûr. Soyez soudés, solidaires, et patriotes. Battez-vous à chaque match en défense comme en attaque. Appliquez-vous sur chaque lancer-franc, sur chaque tir à 2 ou 3 points, sur chaque rebond, sur chaque repli défensive, sur chaque contre-attaque car c’est cela qui fera la différence. Lorsque vous êtes fatigués, demandez à sortir.", a publié Eugène Pehoua Pelema (ancien champion d'Afrique 1987 avec la Centrafrique et Olympien en 1988), sur sa page facebook pour soutenir ses cadets dans cette compétition qui démarre ce mercredi.


Pronostic de notre rédaction: Victoire logique du Nigéria avec plus de 8 points d'écart.

Si le Nigeria est connu pour son secteur intérieur très dense, l'équipe entraînée par le coach américain Will Voigt, possède également des faiblesses sur lesquelles les Fauves devront en profité pour rester dans le tempo. Souvent moins disciplinés tactiquement dans le jeu, les D'Tigers n'ont jamais su garder le même rythme du début à la fin d'une rencontre. Par contre, les greens ne ratent rarement leur entame de matchs, souvent ils parviennent à faire la différence dans les deux premiers quart temps grâce à une grosse intensité défensive sur leurs adversaires et des contres attaques souvent bien exécutés par les frères Aminu (Alade et Al-Farouq). Pour limiter la casse, les hommes du "Pasteur" Aubin Goporo devront être concentrés des les premières minutes du match en jouant un jeu assez rapide pour mettre la défense nigériane, souvent très lente en difficulté. Au delà des forces et faiblesses des deux équipes, le Nigéria reste et demeure la véritable bête noire de la Centrafrique, qui elle devra montrer un meilleur visage par rapport à celui de 2013.

Les 12 joueurs des D’Tigers du Nigeria pour l’Afrobasket 2015 : Michael Umeh, Ben Uzoh, Chamberlain »Champ » Oguchi, Michael Gbinije, Stanley Okoye, Jamal Olasewere, Al-Farouq Aminu, Olaseni Shane Lawal, Alade Aminu, Ike Diogu, Olumide Oyedeji et Andy Ogide.

Les 12 Centrafricains pour l’Afrobasket 2015 :
Destin Damachoua (meneur), Junior Madozein (meneur), Yannick Zachee (arrière), Junior Pehoua (arrière), Johan Grebongo (ailier), Severin Febou (ailier fort), Philippe Djadda (intérieur), Max Kouguere (ailier), Dimitri Kongbo (intérieur), Sydney Pehoua (ailier fort), Jimmy Djimrabaye (intérieur), Glenn Feidanga (intérieur).

Retour à l'accueil