Power Ranking de l'AfroBasket 2015 : la Tunisie devance l'Angola, la Centrafrique à la 11e place

ABIDJAN (AfroBasket 2015)- Chaque semaine, et ce jusqu’au coup d’envoi de l’AfroBasket le 19 Août, les experts de la FIBA feront un classement des 16 équipes en route pour Tunis, sur la base de leurs effectifs et des matchs de préparation. La Centrafrique, treizième de l'Afrobasket 2013 à Abidjan, est classé 11e par les Experts.


NB: Ces classements relèvent exclusivement de l’analyse personnelle de leurs auteurs et n’ont aucun fondement mathématique ou théorique.


1. Tunisie
Vainqueur de l’AfroBasket 2011 joue cette fois-ci à domicile avec un goût de revanche après leur campagne ratée de 2013 à Abidjan. Avec une équipe composée d’excellents joueurs à tous les postes et avec un coaching staff stable dirigé par Adel Tlatli, être sur la première marche du podium ne serait pas une surprise pour Mejri et ses coéquipiers.


2. Angola
Le tenant du titre à l’AfroBasket cette année avec presque la même équipe renforcé par quelques jeunes talents. Même avec les absences de Barros et de Cipriano, le pays le plus titré d’Afrique, dominateur du basketball africain depuis 26 ans occuperait sans forcer cette deuxième place. Avec la discipline de groupe, ce sera l’équipe qui inquiéterait plus la Tunisie.


3. Nigéria
Ils viendront avec de nombreux joueurs évoluant en NBA ou dans les championnats européens. L’arrivée aux commandes de Will Voigt, ancien coach de la NBA D-League et qui connait certain joueurs clés de l’équipe est un atout fondamental. S’il arrive à instaurer une discipline et organiser un vrai stage de préparation, le Nigéria pourra effacer leur mauvaise prestation de 2013 à Abidjan. Une troisième en Tunisie ne serait pas usurpée.


4. Sénégal
Ils ont marqué l’année 2014 avec une bonne prestation à la Coupe du Monde 2014. Ce qui les place parmi les prétendants au titre. Avec le retour de Gorgui Dieng et de plusieurs joueurs jouant au haut niveau en Europe et une meilleure organisation les Lions de la Teranga pourraient créer des surprises.


5. Égypte
Ils ont été la surprise de l'AfroBasket 2013, elle revient plus forte certes mais a-t-elle les arguments. Les hommes d’Ahmed Marei ont tout à prouver durant cet AfroBasket de Tunis surtout l’effectif sera composé en majorité de jeunes joueurs qui viennent plus pour apprendre que remporter le titre selon les propres mots de entrainement.


6. Cameroun
L'équipe risque de se présenter e Tunisie sans Luc Mbah a Moute, l’une de ses meilleures armes. Mais le pays a beaucoup d’autres joueurs de grandes qualités qui peuvent faire la différence. Les hommes de Lazare Adingono vont essayer de revenir dans le carré d’As comme en 2007 et 2009 après les échecs de 2011 et 2013.


7. Cote d'Ivoire
Elle connait en ce moment des difficultés dans son regroupement. Malgré le début d’un stage bloqué à Abidjan depuis le 8 juillet dernier, beaucoup de joueurs clés tels Pape Amagou, Hervé Lamizana, Frejus Zerbo ou Edi Guy Landry n’ont pas encore rejoint le groupe. Finaliste en 2009, les doubles champions d’Afrique ont disputé les demi-finales en 2011 et 2013, mais l’instabilité au niveau du coaching peut lui coûter cher. Toutefois Hugues Occansey une bonne expérience de ce tournoi auquel il a souvent participé. Ses résultats dépendront de son organisation.


8. Cap-Vert
Il avait surpris l'Afrique à l'AfroBasket de 2007 en Angola. Depuis lors, son équipe a connu des résultats en dent de scie. Mais avec la nomination de Luis Magalhaes au poste d’entraineur et montée en puissance de jeune joueur tels Walter Tavares qui vient de signer avec la franchise NBA d’Atlanta.., les insulaires peuvent s’inviter aux quarts de finales.


9. Maroc
Ce pays a de très grandes ambitions pour cet AfroBasket de Tunis mais son équipe en a-t-elle les moyens. Le Maroc se prépare souvent bien mais ses résultats dépendra du mental des joueurs qui certes jouent ensemble depuis au moins trois éditions.


10. Mali
L'équipe a eu un très mauvais résultat à l'AfroBasket 2013. Elle est en reconstruction avec pour objectif de redorer son blason. Cette année l’organisation semble meilleure que les années passées. L’équipe a battu le Sénégal en match Aller-retour des éliminatoires de la zone II et remporté son premier match de préparation face à la Côte d’Ivoire. Mais avec les forfaits annoncés d’Amara Sy et de Johan Sangaré par l'entraineur Sylvain Lautier, il serait difficile de les attendre plus haut dans le classement.


11. Centrafrique
Tout comme le Mali, elle doit redorer son blason après sa mauvaise prestation de 2013. Ses résultats dépendront en grande partie des réajustements dans son organisationnel. Le retour de Romain Sato et l'arrivée de certains jeunes talents devraient permettre aux hommes d'Aubin Goporo de jouer les trouble-fêtes sur la scène de leur deuxième sacre en 1987.


12. Algérie
Elle veut mieux faire qu'à l’AfroBasket 2013 et veut faire grande impression. Mais remonter vers le sommet de l'échiquier africain demande beaucoup de travail. La jeunesse du groupe est un atout mais pas suffisant pour cette année.


13. Gabon
Il revient dans la compétition après 10années d’absence. La présence de Stéphane Lasme ne sera peut-être pas suffisante pour pouvoir jouer un rôle majeur durant cet AfroBasket à cause du manque d'expérience des joueurs Gabonais qui ont pourtant un solide mental.


14. Mozambique
Il a participé à tous les AfroBasket depuis 1999 mais n'a jamais pu être au-dessus de la 10ème place. Même si l’équipe a gagné en expérience, elle aura du mal à aller au-delà des huitièmes de finale en Tunisia.


15. Ouganda
Il fera son baptême de feu à l’AfroBasket. Et pour ses débuts dans cette compétition, l’équipe se retrouve dans l’un des groupes les plus relevés. Avec de fortes chances de terminer à la quatrième place de ce groupe, les Ougandais se retrouveraient face au 1er du groupe C, ce qui ne leur laisserait aucune chance pour aller en quart-de-finale.


16. Zimbabwe
C'est le deuxième novice de l’AfroBasket 2015 après l'Ouganda. Inconnue du grand public, l’équipe s’est qualifié lors des éliminatoires du groupe I en battant l’Afrique du Sud qui avait plus d’expériences. Mais l’hypothèse d’une rencontre face à l’Angola en huitième de finale et leur inexpérience du haut niveau justifie cette position qui leur est attribuée. Mais l’AfroBasket réserve toujours des surprises…

Retour à l'accueil