Michael Mokongo, au micro de Cyrille Ngario de News Basket Beafrika, juste après la courte défaite de la Centrafrique face au Nigéria (74-68), en match amical de préparation au Palais des Sports Robert Charpentier
Michael Mokongo, au micro de Cyrille Ngario de News Basket Beafrika, juste après la courte défaite de la Centrafrique face au Nigéria (74-68), en match amical de préparation au Palais des Sports Robert Charpentier

Présent aux côtés de ses partenaires durant le match de la Centrafrique face au Nigéria, le meneur de l'As Monaco (Pro A), Michael Mokongo a saisi l'occasion de répondre aux nombreuses questions de News Basket Beafrika concernant son état de santé, mais aussi de tirer un premier bilan sur la préparation des Fauves en vue de l'Afrobasket 2015. Conscient de l'enjeu de cette compétition et des attentes du peuple centrafricain, Mokongo s'est montré super motivé à l'idée de réaliser quelque chose de spéciale en terre Tunisienne, en Août prochain, dans l'espoir de ramener la paix dans son pays.

"Pour l'instant ça va, je me sens de mieux en mieux, j'ai encore de l'espoir pour pouvoir ré-intégrer le groupe d'ici dix jours. Je m'entraîne tous les jours à l'INSEP assez dur pour pouvoir ré-intégrer l'équipe, donc la semaine prochaine j'ai un test biodex que je dois faire. A l'INSEP, c'est un test qui permet de voir l'état de mon genou, le déficit que j'ai par rapport à la jambe saine et à partir de là, je pourrais savoir davantage si y'a vraiment une grande chance ou pas de faire la Coupe d'Afrique", a déclaré Michael Mokongo.

"Ce n'est pas qu'une histoire de basket"

"Déjà félicitation à mes frères. Ce soir ils se sont bien battus parce que c'est quand même une bonne équipe du Nigéria qui était en face, en sachant qu'à un moment donné on perdait de 22 points, et là on revient à la fin pour perdre de 6 points. Ce n'est que le deuxième match de préparation, en sachant qu'on a commencé la préparation tard, il manque des joueurs importants donc tout ça est très positif, ça nous fait comprendre qu'on a encore de la marge de progression. Tout cela me motive et j'espère que les autres que ça soit Romain (Sato), ou Max Zianveni, j'espère qu'ils pourront voir ce résultat et ça motivera tout le monde à venir parce que comme je l'ai dis la dernière fois, ce n'est pas qu'une histoire de basket, c'est l'unité de notre pays et on sait que c'est une génération qui arrive à fin. ça serait bien d'essayer de faire quelque chose de solide en Tunisie", a poursuivi le meneur Monégasque, présent sur le banc au match des Fauves contre le Nigéria.

La Centrafrique évoluera dans le groupe A aux cotés de la Tunisie (pays hôte), du Nigéria et de l'Ouganda. Au second tour, les Fauves croiseront le groupe C, où sont logés le Cameroun, l'Egypte (vice-champion d'Afrique), le Mali et le Gabon. Le vainqueur de l'Afrobasket 2015 validera automatiquement son billet pour les Jeux Olympiques de Rio qui aura lieu en 2016. Les équipes qui finiront deuxième et troisième lutteront dans le Tournoi Qualificatif Olympique (TQO) pour obtenir leurs tickets pour les Jeux.

Cet article a été rédigé par Cyrille Ngario de News Basket Beafrika depuis le Palais des Sports Robert Charpentier d'Issy Les Moulineaux grâce au partenariat avec la Coopération française à travers l'Association Mamboko Na Mamboko.

La suite de l'interview: voir la vidéo ci-dessous

Retour à l'accueil