Cyrille Ngario, responsable de News Basket Beafrika avec l'équipe de France lors de la Coupe du Monde 2014
Cyrille Ngario, responsable de News Basket Beafrika avec l'équipe de France lors de la Coupe du Monde 2014

Dans une déclaration faite à la Radio Ndeke Luka dimanche dernier dans l'émission des sports animée par le journaliste centrafricain Pascal Isidore Boutene, le responsable de News Basket Beafrika a évoqué les préparatifs de la Centrafrique en vue de l'Afrobasket 2015 qui se déroulera à Nabeul et à Tunis du 19 au 30 août.


Entretien


Pascal Isidore Boutene: Bonjour Cyrille Ngario, vous êtes le responsable de News Basket Beafrika. Vous suivez les joueurs centrafricains de la Diaspora depuis quelques années. Dites nous comment voyez vous cette préparation?


"Bonjour Isidore, bonjour à tous les auditeurs et auditrices de la Radio Ndeke Luka et à tous les fans du Basketball centrafricain. Déjà je vous remercie de me donner la parole. L'Afrobasket 2015 est un tournant pour la République Centrafricaine qui faut il le rappeler avait terminé à la 13e place lors de la dernière édition à Abidjan et nous avons un immense défi à relever, celui de redorer notre blason, mais en même temps d'avoir un objectif clair, c'est à dire d'accéder au dernier carré après 28 ans d'absence. Pour y arriver, il nous faut une meilleure préparation, une meilleure équipe sur le papier et nous attendons de la part de la Fédération une bonne organisation pour que nous puissions avoir toutes nos chances d'atteindre cet objectif car les fans centrafricains ont vraiment faim. Récemment la Fédération a publié un calendrier de préparation qui n'est pas encore complet. On ne connait pas encore la date de la seconde phase de préparation qui devrait avoir lieu probablement en Espagne, mais nous attendons de savoir quelle ville accueillera les Fauves, mais on sait que la préparation va démarrer le 8 juillet à Gravelines, en France, donc croisons les doigts pour voir si cette date là sera respectée par la Fédé et tous les joueurs."


Que pensez vous du retour de Romain Sato en sélection nationale?

"Le retour de Romain Sato est une bonne chose pour la République Centrafricaine. Il est depuis plus de 10 ans l'une des meilleures vitrines du basket centrafricain sur le plan mondial. Je dirais que c'est aussi son devoir de citoyen de venir jouer pour son pays. Ce retour apportera certainement beaucoup à l'équipe en terme d'expérience lié à son vécu. Nous avons là une meilleure équipe sur le papier, car la liste qui a été récemment dévoilé par le coach national Aubin Goporo peut nous emmener loin dans la compétition. Il y'a pas que Romain Sato, il y'a aussi Maxime Zianveni, James Mays, Max Kouguere et Destin Damachoua dont le retour pourrait beaucoup apporter à la Centrafrique. Sincèrement avec cette équipe sur le papier, si l'on arrive à avoir une meilleure préparation, je ne vous cache pas qu'on pourra atteindre les demi finales. Nous avons toutes nos chances de faire notre retour sur le podium. L’entraîneur chef (Aubin Goporo) a montré son objectif de permettre à la Centrafrique de revenir au premier plan africain et je suis également sur la même longueur d'onde parce que notre pays attend ce troisième sacre continental depuis 28 ans, je pense que vous de même (Pascal Isidore Boutene) y compris tous les centrafricains, donc espérons le que ce retour de Romain Sato puisse se traduire pourquoi pas en une victoire finale qui emmènera certainement la paix dans ce pays."

Retour à l'accueil