Romain Sato contraint de payer son assurance pour venir jouer pour la Centrafrique? Valencia Basket refuse de libérer son joueur cadre tant que la Fédération Centrafricaine de Basketball ne paie pas l'assurance, permettant de le couvrir en cas de blessure au sein de la sélection nationale.
Romain Sato contraint de payer son assurance pour venir jouer pour la Centrafrique? Valencia Basket refuse de libérer son joueur cadre tant que la Fédération Centrafricaine de Basketball ne paie pas l'assurance, permettant de le couvrir en cas de blessure au sein de la sélection nationale.

Comme tous les joueurs qui évoluent au haut niveau avec un salaire aussi élevé, Romain Sato ne peut être au service de sa sélection nationale sans le paiement d’une assurance individuelle, comme l’exige le règlement de la Liga Endesa.Toujours aux Etats-Unis, depuis plus d'un mois, l'ailier de Valencia Basket ne peut pas s’entraîner avec le groupe Centrafrique sans ce sésame. Son arrivée à Gravelines était pourtant prévue pour ce vendredi. Selon nos sources, l'assurance (collective) a été payée le 9 juillet, mais la FCBB lui aurait envoyée la copie cette semaine, et c'est en lisant que le joueur aurait remarqué que l'assurance n'était pas adaptée à son statut, ce qui a obligé son club de Valencia à refuser sa participation à l'Afrobasket 2015. La même source précise que le gouvernement centrafricain aurait débloqué à la Fédération l'argent concernant l'assurance de Romain Sato depuis fin juin, et que lors de sa visite à Gravelines début juillet, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Armel Ningatoloum Sayo a eu confirmation que l'assurance du joueur a été déjà réglée, mais c'était sans compter sur un mauvais calcul du bureau fédéral.

Nouveau coup dur pour la Centrafrique à quelques encablures de l'Afrobasket 2015 (du 19 au 30 août) prévu en Tunisie. Les Fauves de Bas-Oubangui déjà privés de Michael Mokongo, James Mays, Maxime Zianveni, pourront se passer des services de la star de Valencia Basket, Romain Sato, triple meilleur joueur africain, en raison d'une assurance non payée par la Fédération Centrafricaine de Basketball. La nouvelle a été annoncée officiellement par la FCBB via un communiqué publié sur sa page facebook, précisant que le montant de cette police d'assurance s'élève à 12000 Euros. Il faut préciser qu'en 2009, le joueur était contraint de payer lui même son assurance pour venir défendre les couleurs de son pays, des frais toujours non remboursés à ce jour par la Fédération Centrafricaine de Basketball.

"Le joueur Centrafricain Romain SATO vient d'annoncer au président de la Fédération Centrafricaine de Basket -Ball qu'il ne pourra pas embarquer ce soir pour Gravelines comme initialement prévu. Son club Valence (Espagne) avec lequel il est encore sous contrat exige la présentation d'une police d'assurance dont le montant se chiffre à 12000 euros. La star Centrafricaine très motivée pour venir rejoindre ses coéquipiers se dit prête et suit un programme d'entretien physique adapté. Romain SATO visiblement très gêné et confus par la décision prise par son club attend impatiemment une solution du coté de la Fédération afin de rejoindre le groupe dans les plus brefs délais. A sa dernière participation en 2009, le joueur avait dû régler les frais lui même. L'absence de l'ancien pensionnaire des San Antonio Spurs serait un coup dur pour le staff technique après le forfait annoncé du meneur de jeu Michael MOKONGO", a annoncé la Fédération Centrafricaine de Basketball.

A seulement deux semaines d'une compétition majeure comme l'Afrobasket, la Centrafrique, treizième de la dernière édition à Abidjan, se retrouve dans une position très compliquée avec ce probable forfait de Romain Sato. Dans une déclaration accordée à notre rédaction en juin dernier à Valencia, Sato avait pourtant annoncé son retour en équipe nationale centrafricaine après six ans d'absence, dans l'espoir de terminer sa carrière internationale sur de bonnes notes. Pourra-t-il participer à l'Afrobasket 2015 avec les Fauves dans ces conditions? Ou sera t-il obligé de déclarer forfait? Une chose est certaine, si la FCBB parvient à payer cette assurance dans les deux prochains jours, le joueur pourra intégrer le groupe Centrafrique avant la compétition, sinon, il sera contraint de déclarer forfait et pourra faire ses adieux à la sélection nationale.

Wait and see!!!

Retour à l'accueil