Source: Fiba.com
Source: Fiba.com

ABUJA (AfroBasket 2015) - En prélude à l’Afrobasket 2015, FIBA.com a décidé de faire un gros plans sur les 16 équipes participantes au championnat d’Afrique qui aura lieu du 19 au 30 Août.


Équipe: Nigéria
Classement Mondial FIBA bwin : N° 24
Dernière participation à l'AfroBasket: 2013 (5 victoires, 2 défaites; 7e place)
Meilleur résultat dans l'histoire de l'AfroBasket: Trois fois médaillés d’Argent (1997, 1999 et 2003)
Qualification pour l’AfroBasket 2015 – Deux victoires contre le Burkina Faso en éliminatoires de la Zone 3

Histoire / Qualification: Le Nigeria, souvent considérée comme l'un des pays d'Afrique ayant le plus grand nombre de basketteur, attend toujours son premier titre AfroBasket.

Au cours des vingt dernières années, le Nigeria a atteint trois fois la deuxième place (1997, 1999 et 2003) décroché trois médailles de bronze (1995, 2005 et 2011), ce qui fait croire que l’AfroBasket de cette année est l'occasion d'écrire un nouveau chapitre dans l'histoire de leur basketball.

Le Nigeria a battu le Burkina Faso en match aller-retour des éliminatoires de la zone 3 de FIBA Afrique au début de cette année pour assurer sa qualification pour le plus grand championnat de basket-ball en Afrique.

Les Nigérians sont logés dans le groupe A aux côtés de la Tunisie, le pays hôte, de l’Ouganda, le novice et de la République Centrafricaine (CAF).

Il y a trois ans, ils ont surpris le monde de basket-ball en battant la République Dominicaine de même que les ogres européens que sont la Lituanie et la Grèce dans le Tournoi de Qualification Olympique de la FIBA(TQO), se qualifiant ainsi pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012. C’est la plus grande réussite de basket-ball du Nigeria à ce jour.

Ce fut un moment historique non seulement pour les Nigérians, qui ont fait leurs débuts olympiques, mais aussi pour le basket africain compte tenu du fait qu’aucune autre équipe nationale du continent ne s’était jamais qualifié pour les Jeux olympiques à travers le Tournoi de Qualification Olympique.

Toutefois, la modeste campagne Olympique à Londres suivie d'une décevante septième place à l’AfroBasket 2013 a vu le pays d'Afrique de l'Ouest perdre six places dans le Classement FIBA pour se retrouver à la 24ème place.

Joueur Majeur: Depuis Ike Diogu a fait a intégré l’équipe nationale lors du TQO 2012 à Caracas, au Venezuela, l’ailier fort de 31ans est devenu le joueur le plus important du Nigeria.

En trois championnats majeurs consécutifs, Diogu a réalisé une performance moyenne de 17,8 points et 10 rebonds.


Le grand Absent: Le meneur Ade Dagunduro a joué un rôle important pour le Nigeria au Tournoi de Qualification Olympique 2012, avec une moyenne de 10,2 points et 3,0 passes décisives par match.

Mais son odyssée olympique de Londres a tourné court suite à une blessure au genou lors du deuxième match du Nigeria contre la Lituanie, et il n'a plus jamais joué pour les D’Tigers.

Etoile Montante : Talib Zanna pourrait être un élément précieux dans la raquette. L’ailier fort de 24ans - qui a signé un accord de pré-saison avec Thunder d'Oklahoma City de la NBA avant d’être libéré peu avant la saison 2014-15 - a déjà joué avec Oklahoma City Bleu en NBA D-League la saison dernière et a été élu dans l’équipe type de la NBA D-League.

Perspectives: Sérieux prétendant, le Nigeria dispose de plusieurs armes pour réussir à l’AfroBasket 2015, à commencer par le noyau de son équipe qui était présent lors de la qualification pour les Jeux Olympiques de Londres.

Ce serait le quatrième championnat international consécutif au cours duquel Diogu, Al-Farouq Aminu, Alade Aminu et Olumide Oyedeji jouent ensemble.

La Fédération Nigériane de basketball a décidé de faire confiance une fois de plus à un entraîneur américain (après Sam Vincent et George Lucas), en confiant les rênes de l’équipe à Voigt.
L’un des points forts du Nigeria réside dans leur culture américaine du basketball en raison du nombre important de leurs joueurs qui sont nées ou qui ont joué et appris dans les universités de l'autre côté de l'Atlantique.

En seulement six mots: En quête de gloire à l’AfroBasket.

Retour à l'accueil