Après les forfaits de Michael Mokongo, James Mays, Wilfried Yeguete et Maxime Zianveni, la Centrafrique pourrait perdre sa star Romain Sato, bloqué aux USA pour un problème d'assurance individuelle non payée par la Fédération Centrafricaine de Basket-ball. 13e de l'Afrobasket 2013 à Abidjan, la Centrafrique a pour objectif de revenir dans l'élite du basket africain.
Après les forfaits de Michael Mokongo, James Mays, Wilfried Yeguete et Maxime Zianveni, la Centrafrique pourrait perdre sa star Romain Sato, bloqué aux USA pour un problème d'assurance individuelle non payée par la Fédération Centrafricaine de Basket-ball. 13e de l'Afrobasket 2013 à Abidjan, la Centrafrique a pour objectif de revenir dans l'élite du basket africain.

A moins de deux semaines de l'Afrobasket 2015 prévu en Tunisie du 19 au 30 août, la sélection nationale centrafricaine poursuit sa préparation au Sportica de Gravelines sous les ordres du coach-chef Aubin Goporo et de son assistant Gabin Marida. Toujours en attente de l'arrivée de Romain Sato (bloqué aux USA pour des raisons de police d'assurance non payé par la FCBB), les Fauves continuent leur progression en vue de cette grande messe africaine. La Fédération Centrafricaine de Basketball aurait payé des assurances regroupées incluant le nom de Romain Sato, sachant bien que la participation du joueur à l'Afrobasket nécessite plutôt une assurance individuelle, adaptée à son statut. Ce qui a poussé son club de Valencia Basket à refuser sa participation. C'est donc avec un sentiment d'incompréhension que les Fauves ont appris la nouvelle concernant Romain Sato, juste à la fin d'entrainement de ce jeudi soir au Sportica. Cette information a été annoncé aux joueurs par le Trésorier Général de la Fédération Centrafricaine de Basket-ball, dans un silence de cathédrale. Aucun joueur n'a prit la parole et n'a fait de déclaration après l'allocution du TG de la FCBB, Eric Damango, seul membre du bureau fédéral présent aux coté des Fauves depuis deux semaines.

Dans une publication faite sur sa page facebook, le président de l'Association des Amis de Romain Sato, M. Bienvenu Moussa Sanze n'a pas caché sa colère et n'hésite pas à pointé du doigt la Fédération Centrafricaine de Basketball: "Quelle absurdité d'inclure le nom d'une star comme Romain Sato sur cette assurance collective ou bien de type regroupé? Alors même que cette question à été traitée à Valence avant la déclaration finale de Romain Sato, et même reparler après avec les responsables."

Valencia Basket a pour sa part réaffirmé la volonté de son à participer à l'Afrobasket 2015 avec son pays la Centrafrique:
"Romain Sato veut et peut encore jouer pour son pays, mais pas avec cette assurance collective, il lui faut son propre assurance individuelle à la dimension de son statut". Valencia Basket.

"C'est pourquoi , il est important qu'avant une semaine, la fédération doit prendre toutes ses responsabilités, en ce qui concerne la participation de notre star, Romain Sato à cet Afrobasket 2015, en Tunisie", a conclut Bienvenu Moussa Sanze.

Retour à l'accueil