Steph Curry et les Warriors à une victoire du titre

LeBron James a tout tenté, mais les Warriors, emmenés par un grand Stephen Curry, ont finalement eu le dernier mot dans ce cinquième match des Finales NBA. Golden State n’est plus qu’à une victoire du titre.


40 points, 14 rebonds, 11 passes décisives… Auteur de son sixième triple-double dans le cadre des Finales NBA, son deuxième depuis le début de la série, LeBron James a, une nouvelle fois, mis les petits plats dans les grands la nuit dernière, à l’Oracle Arena. Grâce à lui, les Cavaliers menaient toujours au score avec 7’47 à jouer (79-80). Mais les Warriors ont inscrit 25 des 36 derniers points de la rencontre et ainsi empoché une précieuse victoire (104-91). Laquelle victoire leur permet de reprendre les commandes dans la série (3-2), eux qui étaient menés 1-2 après le «Game 3». Si «LBJ» a brillé, Stephen Curry a également assumé son statut de leader, de superstar, de MVP. Il a terminé avec 37 points à 7/13 aux tirs à trois points, avec 7 rebonds, 4 passes décisives et une paire d’interceptions en prime. Il a aussi été bien aidé par ses coéquipiers, Draymond Green (16 pts, 9 rbs, 5 pds), Andre Iguodala (14 pts, 8 rbs, 7 pds, 3 int) et Leandro Barbosa (13 pts) en tête. Klay Thompson s’est quant à lui fendu de 12 points, à 5/14 aux tirs (1/4 de loin), tandis que les Warriors ont shooté à 48%, dont 12/26 à trois points, contre 39,5%, dont 12/35 à longue distance.


Du côté des Cavs, David Blatt avait décidé de jouer petit, pour tenter de contrer le «small ball» de Golden State. Timofey Mozgov, auteur du match de sa vie jeudi dernier (28 pts, 10 rbs), n’a joué que neuf minutes cette fois. Tristan Thompson (19 pts, 10 rbs) s’est quant à lui régalé à l’intérieur, tandis que JR Smith (14 pts, 4/14 à 3 pts) s’est éteint après le repos. 10 points d’Iman Shumpert, 5 de Matthew Dellavedova. Ce groupe, qui semble avoir touché ses limites, tentera de prolonger le plaisir et d’arracher un match n°7 mardi soir, à la Quicken Loans Arena, tandis que Steve Kerr, qui avait reconduit le même cinq que lors du Game 4, et ses joueurs auront l’occasion de remporter le premier titre de l’histoire de leur franchise depuis 40 ans.


James et JR Smith en feu
S’il fallait attendre 2’45 pour voir le premier panier dans ce match, Golden State, emmené par Draymond Green (9 des 13 premiers points de son équipe), prenait le meilleur départ. Quand David Blatt demandait son premier temps-mort, après moins de cinq minutes, ses joueurs avaient déjà commis quatre pertes de balle et shootaient à 1/7 (8-2). Contre le cours du jeu et grâce à leur tandem «LBJ»-JR Smith, les Cavs faisaient pourtant mieux que résister, viraient en tête pour la première fois à 16-17 et poussaient leur avance jusqu’à +7 dans le deuxième quart (30-37). Il fallait tout le talent de Curry, inspiré dans cette première période, pour permettre aux «Dubs» pour reprendre les commandes (44-42). Green regagnait pour sa part le banc avec trois fautes alors que les deux formations se rendaient coup pour coup et s’échangeaient les commandes au score plusieurs fois dans les dernières minutes de la première période (51-50 MT). 20 points pour James, 15 de Curry et 14 signés JR Smith à la pause, avec déjà douze changements de leader au tableau d’affichage !


Curry fait le show et coule Cleveland
Avec seulement 41,5% aux tirs, contre 54,1%, les Cavs pouvaient être satisfaits de n’avoir qu’un point de débours. Directement impliqué sur 16 des 17 paniers de son équipe à la pause (!), James semblait moins agressif à la reprise. Qu’à cela ne tienne, Tristan Thompson (8 points dans le troisième quart) et compagnie tenaient toujours la dragée haute à leurs hôtes (58-61). Du moins jusqu’à une salve de tirs primés de Klay Thompson, Curry et Iguodala (69-65). Les Warriors alignaient un 13-4 et attaquaient les douze dernières minutes à +6 (73-67). Sorti avec 1’47 à jouer dans le troisième quart, «LBJ» débutait le quatrième. Choix payant puisqu’en dépit d’un dunk autoritaire de Harrison Barnes (8 pts, 10 rbs), Cleveland virait en tête sur un majoré très longue distance de ce même James, auteur de 15 points dans le dernier quart (79-80). Mais les «Splash Brothers» répondaient au «King» (85-80), avant un coup de chaud de «Iggy» (91-84). Curry s’amusait avec «Delly» et donnait +10 aux siens, avec 2’44 à jouer (96-86). LeBron faisait son possible pour continuer à espérer, mais Stephen Curry interdisait un quelconque retour des Cavaliers, lui qui a inscrit 17 de ses 37 points lors des douze dernières minutes (104-91 score final). Le Game 6 se déroulera dans la nuit de mardi à mercredi, à Cleveland. Le dernier de la saison ?


Calendrier et résultats des Finales NBA :
Match 1 : Golden State-Cleveland 108-100 ap
Match 2 : Golden State-Cleveland 93-95 ap
Match 3 : Cleveland-Golden State 96-91
Match 4 : Cleveland-Golden State 82-103
Match 5 : Golden State-Cleveland 104-91 (Golden State mène 3-2)
A suivre
Match 6 : Cleveland-Golden State (16/06)
Ni nécessaire
Match 7 : Golden State-Cleveland (19/06)

Retour à l'accueil