Michael Mokongo, sacré champion de France (Pro B) avec Monaco. Les monégasques joueront en Pro A la saison prochaine.
Michael Mokongo, sacré champion de France (Pro B) avec Monaco. Les monégasques joueront en Pro A la saison prochaine.

Dans un interview accordé à News Basket Beafrika, le meneur centrafricain de Monaco Michael Mokongo, sacré champion de France 2015 avec le club de la principauté, est revenu sur sa rencontre avec le président de la Fédération Centrafricaine de Basket-ball Jean de dieu Mageot, dans le cadre des préparatifs pour l'Afrobasket 2015. La Centrafrique, qui n'a plus connue de succès au championnat d'Afrque depuis 23 ans, c'est à dire depuis son second titre continental en 1987, tentera cet été (19 au 30 Août) de renouer avec son passé glorieux en terre tunisienne. Les Fauves évolueront dans le groupe A aux côtés du Nigéria, de la Tunisie (pays hôte) et de l'Ouganda. Au second tour, la Centrafrique, deux fois champion d'Afrique, croisera le groupe C, où évoluera l'Egypte, le Cameroun, le Mali et le Gabon. Avec l'arrivée probable de Wilfried Yeguete, et le retour de Romain Sato en sélection sans oublier celui de James Mays et de Maxime Zianveni, la Centrafrique sera aucun doute un outsider de luxe. A la mène, Mokongo pourra compter sur l'apport de Destin Damachoua et de Yannick Zachée en sortie de banc.

Bonjour Mike, parles nous un peu de ta rencontre avec le président de la fédération centrafricaine de basket-ball. ..
J'ai rencontré le président de la fédération avec qui j'ai beaucoup échangé sur les conditions de notre préparation, du calendrier des matchs amicaux en présence de Will Yeguete. On a également évoqué la question concernant les assurances des joueurs et autres. Mais la question concernant les primes de matchs m'importe moins, car on fait tous des sacrifices en venant en équipe nationale. C'est par amour pour notre pays donc le plus important c'est d'avoir une meilleure préparation. Il faut également saluer l'initiative de la Fédération. C'est une bonne chose que le président ai l'idée de prendre contact avec tous les joueurs, mais après il faudra confirmer tout ça dans les actes. Dans l'ensemble je suis content d'avoir échangé avec lui et également avec Will Yeguete.


La FCBB est toujours à la recherche d'un entraîneur chef, en tant que joueur cadre, as tu l'idée de celui qui conduira l'équipe en Tunisie?
Je pense que tout un chacun de nous souhaite avoir un meilleur entraîneur capable à la fois de savoir manager l’équipe vers la victoire et de bien gérer les égos des joueurs. C'est très important mais j'espère que le président nous trouvera un entraîneur à la hauteur des attentes. On sait qu'au au haut niveau, les joueurs cadres peuvent parfois influencer le choix d'un entraîneur mais bon on verra. ..

Romain Sato de retour en équipe nationale...
Comme je l'ai toujours dis, Romain Sato est notre référence nationale, un leader pour notre équipe, mais lui seul ne suffira pas. Il faudra la présence de tous nos joueurs cadres et avoir une meilleure préparation pour atteindre notre objectif. Vu les difficultés que notre pays traverse en ce moment, on se doit d'être exemplaire en Tunisie et chercher un meilleur résultat que notre 13e place en 2013. Ce ne sera pas facile, car on est dans un groupe difficile avec le Nigéria et la Tunisie mais tout est possible. Si on a tous nos meilleurs joueurs à temps et que l'on trouve un entraîneur capable de fédérer et de manager le groupe on peut réaliser quelque chose de bien en Tunisie.

Personnellement, je n'ai pas encore joué avec Romain Sato et cela fait déjà 4 ans que je n'ai pas joué avec James Mays, mais avec l'équipe qu'on a sur le papier, on peut prétendre à quelque chose, sans vous dire plus car la vérité serra sur le parquet. Une chose est sûre, on ira pas en Tunisie pour faire de la figuration.

Un mot sur le dossier Will Yeguete
Will Yeguete est un bon joueur et ce sera une bonne chose de l'avoir dans notre équipe, après je ne peux pas en dire plus. Il faut poser la question au président de la fédération qui pourra vous confirmer ou pas sa présence dans l'équipe. Mais personnellement, je sais que si l'on parvient à le faire venir en plus de moi, Romain (Sato), James Mays, Max Kouguere et Maxime Zianveni, ce sera une bonne chose pour notre pays.


La Centrafrique peut elle finir premier de son groupe?
Tout est possible. Sur le papier, l'équipe qu'on a de la gueule, on jouera notre chance à fond. Je rêve comme tout le monde de jouer les Jeux Olympiques, après on verra. Tout dépendra de la présence de tous les joueurs et de note préparation. Quand on sera tous regroupés et qu'en faisant des matchs amicaux, on pourra parler de notre objectif, même si on voudra bien sûr faire mieux que la 13e place.

Monaco jouera en Pro A la saison prochaine, une grande satisfaction?
Bien sûr que c'est une grande satisfaction, parce que le club n'a jamais connu ça. Je profite de l'occasion pour rendre gloire à Dieu pour cette saison, féliciter les dirigeants, mes coéquipiers, les bénévoles et toute l'équipe pour ce qu'on a réalisé. C'est pour la première fois que Monaco va jouer en Pro A. Monaco est le premier club français à connaître une telle saison et personnellement ça fait plaisir de retrouver le Pro À après être passé par un trajectoire différent. J'ai toujours envie de prouver et on verra bien la saison prochaine.

Michael Mokongo retrouvera le Pro A la saison prochaine avec Monaco.

Michael Mokongo retrouvera le Pro A la saison prochaine avec Monaco.

Retour à l'accueil