Michael Jordan: "C’est normal que LeBron James me soit souvent comparé"

Michael Jordan est ce week-end à Paris pour les 30 ans de sa marque de chaussures. A cette occasion, la légende des Chicago Bulls s’est confié dans les colonnes de L’Equipe sur sa vie de propriétaire de franchise NBA, sur sa notoriété mais également sur LeBron James.


A 52 ans, Michael Jordan a mis derrière lui ses fabuleuses années de basketteur professionnel pour devenir un féroce businessman. Celui qui est considéré comme le meilleur joueur de l’histoire de la balle orange est toujours impliqué dans le basket comme propriétaire de l’équipe des Charlotte Hornets. Si «His Airness» a remporté six bagues de champions avec les Chicago Bulls, il n’a pas l’intention de s’arrêter là. «Je veux gagner un nouveau titre NBA comme propriétaire», a déclaré l’ancien numéro 23 des Bulls à L’Equipe. Le membre de la Dream Team 1992 avoue que « ce sera plus difficile que quand j’étais joueur» car «j’ai beaucoup moins d’influence sur le jeu (…). Je dois vivre par procuration les matches à travers mes joueurs et mon staff». Justement Michael Jordan a pris ses distances avec ses joueurs. Si avant il s’entrainait avec eux, désormais il s’estime « trop vieux ». MJ n’a néanmoins pas perdu le sens de la compétition et croit savoir qu’il pourrait battre les membres de son équipe en un contre un mais il «ne veut pas détruire leur confiance» et «les laisse penser qu’ils sont bons» plaisante-t-il.


Les chaussures Jordan plus célèbre que le basketteur ?
L’ancienne star universitaire de North Carolina a bien évidemment réagi sur le succès grandissant de sa marque de chaussure. Aux Etats-Unis, plus d’une paire de baskets sur deux vendue (58% en 2014) est une Jordan. Le premier athlète milliardaire de l’histoire déclare à ce propos : «J’ai arrêté de jouer il y a presque quinze ans mais la marque, elle continue à grandir. Elle dépasse largement Michael Jordan».

C’est normal que LeBron James me soit souvent comparé
— Michael Jordan


Le quintuple MVP s’est dit toujours « fan de la NBA » et Michael Jordan porte toujours regard particulier sur la ligue de basketball américaine. En pleine finale Outre-Atlantique, Jordan n’a pas désigné de favori entre Golden State et Cleveland, il souhaite juste «que la meilleure équipe gagne». Evidemment en parlant des Cavaliers il n’a pas pu échapper à la comparaison avec le meilleur joueur actuel, LeBron James. «C’est normal que LeBron James me soit souvent comparé. En même temps personne ne nous a jamais vus jouer l’un contre l’autre. Donc fatalement, on nous étalonne». Pour les fans de basket cela semble claire, au vue du nombre de personnes qui se sont déplacées à Paris pour l’apercevoir, le Hall of Famer a encore une longueur d’avance.

Retour à l'accueil