Les 44 points de LeBron James n'ont pas suffi

Bousculés en début de partie, les Warriors ont eu le dernier mot après prolongation cette nuit, face aux Cavaliers, lors du premier match des Finales NBA. Et ce malgré les 44 points de LeBron James. Double peine pour Cleveland avec la blessure de Kyrie Irving en fin de partie.


Golden State prend les devants. Emmenés par Stephen Curry (26 pts, 8 pds) et Klay Thompson (21 pts), les Warriors ont remporté le premier match des Finales NBA face aux Cavaliers d’un LeBron James monstrueux et auteur de 44 points (108-100 ap). Des Cavs qui ont compté jusqu’à 14 longueurs d’avance en première période et ont eu la balle de match, mais qui se sont heurtés à un mur en prolongation. Ce n’est peut-être pas le plus grave : pas épargné par les pépins physiques ces derniers temps, Kyrie Irving, excellent tout au long du match, en attaque (23 pts, 6 pds) comme en défense (7 rbs, 4 int, 2 co), s’est blessé à la jambe dans les toutes dernières minutes. La double peine pour les Cavs… A noter que le banc des Warriors a été déterminant, avec 34 points au total (9 pour Cleveland), dont 15 pour Andre Iguodala. 16 points pour Timofey Mozgov et 15 rebonds de Tristan Thompson côté visiteurs.

Cleveland démarre fort, mais…
Maladroits au possible (6/21 aux tirs) dans le premier quart, incapables d’arrêter James (9 des 10 premiers points de Cleveland) et dominés aux rebonds, les Warriors encaissaient un 20-4 avec une salve de tirs primés signés Irving, JR Smith (9 pts) et «LBJ» (15-29). Le score après douze minutes : 19-29, avec déjà 12 points pour LeBron, 7 rebonds de Tristan Thompson et «Uncle Drew» hyperactif des deux cotés du terrain. Absent lors des huit derniers matches, Marreese Speights (8 pts), avec trois paniers rapides, faisait du bien aux «Dubs» qui retrouvaient enfin leur adresse, leur jeu et leur MVP. Aussi discret dans le premier quart qu’omniprésent dans le deuxième, Curry faisait le show et redonnait les rênes aux siens (41-36). JR Smith, avec son troisième majoré de la première période, permettait quand même à Cleveland de rentrer aux vestiaires en pole (48-51 MT). 19 points pour James à ce moment-là.

Lesquels Cavs continuaient de ralentir le tempo avec leur jeu en isolation et conservaient donc les commandes en deuxième période… jusqu’à ce qu’Iguodala chipe le ballon dans les mains du «King» avant de filer au dunk dans les derniers instants du troisième quart (73-73). «Iggy», encore lui, était au four et au moulin à la reprise et Golden State virait en tête (78-75, puis 80-77). En face, «LBJ» continuait son récital (85-89). Les Warriors s’accrochaient, grâce à Klay Thompson, puis Curry faisait danser James avant de marquer (94-93). Il redonnait les commandes aux sien après un majoré de James (98-96), mais les deux équipes étaient dos à dos à 31’’9 secondes de la fin, suite à deux lancers-francs de Timofey Mozgov (98-98). Les deux derniers points du temps réglementaire, malgré une tentative de lay-up de Stephen Curry (contré par Kyrie Irving, voir vidéo ci-dessous) et des tirs manqués de «LBJ» et Shumpert. Prolongation.


Harrison Barnes, le coup de grâce
Quelques ratés de part et d’autre pour entamer ces cinq minutes supplémentaire. Steph Curry débloquait les compteurs avec deux lancers, ses deux premiers du match (100-98). Il en rentrait deux autres alors que la défense des Warriors serrait clairement la vis et que Steve Kerr jouait petit, avec Draymond Green (12 pts) en pivot (102-98). Touché au genou gauche en attaque, Irving avait du mal à revenir en défense et Harrison Barnes en profitait pour être seul à trois points. Bingo ! L’ancien des Tar Heels donnait +7 à son équipe, avec un poil plus de deux minutes à jouer (105-98). Irving, qui passera une IRM dans les heures à venir, regagnait le vestiaire en boitant bas tandis que ses partenaires arrosaient à tout va. En fait, les Cavaliers n’ont pas inscrit le moindre point dans cette prolongation avant le panier de James, à 8’’9 du buzzer ! A ce moment-là, les Warriors avaient déjà creusé un écart à deux chiffres (108-98) et tué le suspense (108-100 score final)...


Le deuxième match des Finales NBA 2015 se déroulera dans la nuit de dimanche à lundi (2 heures du matin), toujours à Oakland. 48 fois sur 68, l’équipe qui s’est imposée dans le «Game 1» a soulevé le trophée Larry O’Brien à l’arrivée (70,6%, 48-20).


Calendrier et résultats des Finales NBA :
Match 1 : Golden State-Cleveland 108-100 (G. State mène 1-0)
A suivre
Match 2 : Golden State-Cleveland (07/06)
Match 3 : Cleveland-Golden State (09/06)
Match 4 : Cleveland-Golden State (11/06)
Si nécessaire
Match 5 : Golden State-Cleveland (14/06)
Match 6 : Cleveland-Golden State (16/06)
Match 7 : Golden State-Cleveland (19/06)

Retour à l'accueil