Washington monte en puissance à Atlanta

Les Wizards sont décidément les rois des victoires à l’extérieur pour débuter les séries avec un succès sur le terrain des Hawks 104-98. Ils reprennent ainsi l’avantage du terrain.


Les Hawks ont montré deux visages, celui qu’on leur connait en première mi-temps et après la pause ils ont été méconnaissables, perdant leur basket et surtout leur adresse. Ils ont shooté à un catastrophique 13/52 après la pause ! Même si les Wizards n’ont shooté qu’à 41.8% et 9/25 à trois points ils ont dominé la seconde mi-temps en étant bien en place défensivement et en trouvant des solutions en attaque grâce au trio John Wall (18 points à 8/19, 7 rebonds et 13 passes), Bradley Beal (28 points à 9/22, mais victime d’une entorse à la cheville en fin de match) et Paul Pierce (19 points à 7/15). Cette saison ils avaient perdu en moyenne 17.5 ballons par match face à Atlanta et aujourd’hui ils en ont perdu seulement 6, clé du match. Hormis Paul Millsap (15 points, 12 rebonds et 8 passes), les Hawks ont été en galère après la pause et ils terminent avec seulement 37.8% aux tirs et 13/38 derrière l’arc. DeMarre Carroll signe 24 points à 8/13 dont 21 en première mi-temps. Al Horford ajoute 17 points, Kyle Korver 13 et Jeff Teague 11.

Atlanta impose son jeu collectif
En premier quart c’était la part belle à l’attaque avec notamment un festival en début de rencontre des ailiers Paul Pierce et DeMarre Carroll, 9-9 après 3 minutes. Très en place offensivement, les Hawks ont pratiqué leur fameux basket fait de mouvements et de passes pour déstabiliser une défense des Wizards totalement à la rue qui a encaissé un 13-3 pour un score de 20-12 dont 12 pour Carroll. Suite au temps mort et après un petite inquiétude sur une entorse à la cheville de Jeff Teague, les Wizards ont vite recollé avec 3 tirs à trois points consécutifs signé Beal, Porter et Gooden, 20-20. Dans ce premier quart de séries, la dernière a été pour les Hawks qui ont terminé sur un 17-6 avec eux aussi trois tirs à trois points pour un score de 37-26 arès un quart. En grande difficulté défensivement (les Hawks ayant distribué 11 passes décisives sur 14 paniers), les Wizards ont été incapables de servir Nene et Gortat à l’intérieur.


Les Wizards ont resserré un peu leur défense et ont poussé les Hawks à prendre des shoots plus difficiles et leur adresse est logiquement descendue en flèche. Washington, également maladroit (2/11 et 3/13 pour les deux équipes pour débuter le quart) n’a pas pu exploiter totalement cette maladresse malgré un retour à 5 petits points, 36-41 après 6 minutes. Puis tout d’un coup les deux équipes ont retrouvé leur adresse et les Hawks ont refait le break avec un gros coup de chaud derrière la ligne à trois points. Korver, Teague et Carroll à deux reprises derrière l’arc, ont initié un 18-12 pour virer en tête à la mi-temps 63-53. A la pause Carroll affichait 21 points à 5/7 à trois points points pour un 9/17 d’équipe.

Les Hawks s’écroulent
Washington est ressorti des vestiaires avec un état d’esprit conquérant et ça a payé avec un 8-0 pour démarrer alors que les Hawks alignaient les shoots manqués. Altanta a passé 4 minutes sans le moindre panier pour laisser leur adversaire recoller à 61-65. Mike Buldenhozer a décidé de prendre un temps mort et encore une fois la réaction de ses joueurs a été immédiate avec un 7-0 en 70 secondes. Bien plus gênés par la défense des Wiazards, les Hawks ont quelque peu perdu leur jeu de passes et leur adresse s’en est ressentie. Résultat Washington est définitivement revenu dans la rencontre dans le sillage de Pierce et Beal avec un 12-3 qui a mis tout le monde à égalité 78-78. C’est finalement un panier à trois points de Korver et deux points de plus de Horford qui ont donné l’avantage aux Hawks pour débuter les 12 dernières minutes.
Ca a continué sur la même lancée pour les Hawks, qui ont dû attendre 5’30 avant de marquer leur premier panier du dernier quart. Résultat les Wizards ont pris les commandes pour la première fois depuis le premier quart avec un 8-0 sous l’impulsion de Beal, 88-83. Korver à trois points et Jeff Teague ont réduit le retard à une unité mais leur maladresse chronique leur a coûté cher et les Wizards ont refait rapidement le break sur un 7-1 avec deux jump shots de Pierce et Wall et un trois points de Porter. A 3 minutes de la fin les hommes de Randy Wittman comptaient une avance confortable avec un score de 98-91, mais ils se sont fait peur en cafouillant leur basket et en tentant des shoots compliqués. Sur deux actions en transition dont un And1, Millsap a relancé totalement la rencontre en recollant à 2 points à 1’21 de la fin. Washigton a alors géré parfaitement ses dernières possessions avec des paniers faciles de Porter et Gortat pour plier le match.

Retour à l'accueil