Pablo Laso: "je suis très heureux et fier de mes joueurs"

Pablo Laso, entraîneur du Real Madrid, vainqueur de la finale de l'Euroligue aux dépens de l'Olympiakos (78-59), ce dimanche, tient à souligner que son groupe n'est pas qu'un assemblage de stars mais qu'il forme une véritable équipe.

Pablo Laso, entraîneur Real Madrid (vainqueur de l'Olympiakos): «C’est dur de trouver les mots maintenant. Je suis évidemment très heureux, et fier pour mes joueurs qui ont accompli un grand travail cette année, se relevant de toutes les mauvaises situations, des défaites, des pépins physiques, et ont réussi à rester ensemble. Et cela signifie beaucoup pour moi. Car dans une équipe comme le Real Madrid, même le douzième joueur est une star. Mais les stars, ça ne te garantit rien. Depuis mon premier jour au Real Madrid - il est entraîneur depuis 2011 et a déjà gagné le titre national en 2013 et trois Coupes du Roi -, mon ambition a été de faire de ces stars une équipe. Ça me rend encore plus fier qu’ils aient réussi à devenir champions d’Europe comme ça. Perdre les deux dernières finales a évidemment été douloureux, mais je ne suis pas un homme qui vit dans le passé. Personnellement, je suis très heureux, mais je ne me considère pas au-dessus de l’équipe. Je pense que je suis toujours le même qu’il y a cinq heures, avant ce match, qu’il y a deux jours, qu’il y a un an, qu’il y a deux ans...»


Jonas Maciulis (ailier du Real Madrid): «La pression de cette finale à domicile, on ne l’avait pas, vous savez. C’est vous, les journalistes, qui aviez la pression car vous attendez ce trophée depuis vingt ans! Mais nous, on n’a pas de pression: on joue au Real section basket, pas football (rires). Vous savez, c’est ma neuvième saison d’Euroligue et, ce genre de rencontre bien dure, intense, je connais. C’était certain que ça allait se passer comme ça et on s’y était préparés très sérieusement...»

Retour à l'accueil