Les Clippers humilient les Rockets (3-1)

De retour sur leurs terres au Staples Center, les Clippers ont pris l’avantage 3-1 dans leur série face aux Rockets cette nuit, 128-95. Los Angeles a explosé les compteurs en seconde mi-temps après avoir été bridés sur les deux premières périodes par un Hack-a-Jordan incessant et inefficace.


DeAndre Jordan s’est ainsi retrouvé 28 fois (!) sur la ligne (record NBA en playoffs) en première mi-temps (il termine à 10/28 à la mi-temps puis 14/34) et signe 26 points à 6/7 et 17 rebonds. Blake Griffin apporte lui 21 points à 7/11 8 rebonds et 3 passes, J.J. Redick 18 points et Chris Paul 15 points et 12 passes. Côté Rockets les feuilles de stats sont bien fades avec un James Harden à 21 points à 5/12, 8 rebonds et 6 passes et un Dwight Howard frustré par ses problèmes de fautes (il sera exclu à 9’52 de la fin du match) et limité à 7 points et 6 rebonds.
Sous les sifflets du public, Jordan se rend sur la ligne pour la première fois de la rencontre après seulement 4 minutes de jeu. Kevin McHale utilise ses remplaçants pour distribuer les fautes, Clint Capela et Kostas Papanikolaou en prennent ainsi 4 chacun. L’ancien record du nombre de lancers-francs pris en une mi-temps appartenait à Shaquille O’Neal avec 27 en 2000 (mais le record de 39 sur un match complet lui appartient toujours). Houston commet 27 fautes sur cette première mi-temps et n’est pas capable de rentrer ses propres lancers (3/13 et 15/30 sur le match).


Comme lors du match 3, Los Angeles a usé d’un gros troisième quart-temps pour faire la différence (43-25 en 12 minutes). Devant de 6 points (60-54) après une première mi-temps interminable, les Clippers peuvent enfin courir et démarrent la seconde sur un 29-7 qui leur permet de prendre 28 points d’avance. Six joueurs contribuent au scoring durant ce run alors qu’Harden et Terry essaient désespérément de maintenir les Rockets, privés d’Howard et de Trevor Ariza (18 points à 7/14, 8 rebonds, 3 passes) en raison de leur trop grande nombre de fautes.


Les alley oops pleuvent et Jordan enchaînent trois dunks consécutifs (dont deux sur des lobs) pour se dégourdir les jambes. Steve Ballmer jubile alors que Redick, Austin Rivers et Paul enquillent les 3-points. C’en est trop pour Houston, qui perd son sang-froid à l’image d’une technique sifflée à Terrence Jones pour avoir tiré Blake Griffin par terre ou d’une autre pour Howard et Matt Barnes au rebond. Les Rockets sont finalement limités à 16 points dans le quatrième quart-temps et ont laissé leurs adversaires marquer 117, 109, 124 et maintenant 128 points sur cette série.


Les hommes de Doc Rivers auront l’occasion d’atteindre les finales de conférence pour la première fois de leur histoire mardi lors du match 5 à Houston.

Retour à l'accueil