Les Bulls humilient les Bucks et rejoignent les Cavs

Vexés d’avoir perdu les matchs 4 et 5 après avoir mené la série 3-0, les Bulls ont sorti l’artillerie lourde cette nuit. Dans ce match 6, ils ont montré qu’ils avaient faim, très faim, en s’imposant sur le score étourdissant de 120-66, soit un déficit de 54 points pour les Bucks…Une défaite historique (la 3e plus lourde en postseason) en playoffs puisque Chicago, qui affrontera Cleveland en demi-finale de Conférence, passe à 4 points de la plus grosse raclée de l’histoire infligée par Minnesota à St. Louis (133-75) le 19 mars 1956.


Dans ce carnage, Pau Gasol termine meilleur marqueur avec 19 points à 8/12 et 8 rebonds, suivi par Jimmy Butler et ses 16 points. Le match a été plié rapidement mais ne manquait pour autant pas d’intensité, comme lors des 5 premiers matchs. Mike Dunleavy provoque par exemple une faute de Giannis Antetokounmpo qui l’exclut du match en raison d’une faute flagrante jugée de niveau 2 juste avant la mi-temps. Derrick Rose apporte lui 15 points à 6/14 et 7 passes et tous les titulaires de Chicago (31 passes décisives contre 17) atteignent les 10 points (aucun ne le fait dans l’intégralité du roster de Milwaukee). Dans cette misère offensive, aucun joueur du cinq majeur des Bucks (qui subissent bien sûr leur plus lourde défaite de l’histoire en playoffs, le record précédent étant un écart de 36 points à New York en 1970) ne dépasse ainsi les 8 points de Zaza Pachulia.


Le bateau coule dès l’entame du premier quart-temps, remporté 34-16 par les visiteurs au Bradley Center. Les trois quarts-temps qui suivront seront un copier coller au niveau de domination et Milwaukee (32.9%, 4/19 à 3-points contre 51.1% et un 15/30 de loin pour les Bulls) n’atteindra pas une seule fois les 20 points dans une des quatre périodes (19 dans le troisième). À la pause, le score est déjà gênant avec un avantage de 32 points pour l’équipe de Tom Thibodeau, 65-33. Les 33 points marqués par Milwaukee (également dominé au rebond 50 à 41) à la mi-temps n’étaient pas loin du record de franchise pour le plus petit nombre de points inscrits en une première mi-temps (32 en 2004 contre Detroit).


Cette saison restera néanmoins une source de satisfaction pour Milwaukee, qui, coaché par Jason Kidd, est allé chercher un 6e spot au sein de la Conférence Est après avoir terminé la saison précédente en tant que pire équipe NBA.

Retour à l'accueil