L'incroyable come back des Rockets à Los Angeles

Les Houston Rockets sont toujours en vie et se retrouvent même en position de force après leur succès dans le Game 6 à Los Angeles 119-107. Un match au scénario incroyable puisque les Clippers ont compté 19 points d’avance à 3 minutes de la fin du troisième quart et 12 en début de dernier acte. Mais voilà ils se sont totalement écroulés face à la second unit des Rockets, et ces derniers ont terminé le match sur un 49-18 !


Josh Smith (19 points à 5/9 dont 4/7 à trois points et 6 rebonds) et Corey Brewer (19 points à 6/14 et 10 rebonds) sont les héros de la rencontre, puisqu’ils ont inscrit respectivement 14 et 15 points dans le dernier quart, remporté 40 à 15 par les Rockets, sans le moindre panier de James Harden (23 points à 5/20) & Dwight Howard (20 points à 7/12 et 21 rebonds). Jamais dans leur histoire les Rockets n’avaient remonté un retard de 10 points en dernier quart en playoffs, mais ils ont marché sur des Clippers qui ont totalement perdu pied avec seulement 15 points à 18% (4/22) dans le dernier acte alors qu’ils semblaient se diriger vers la victoire. Houston a shooté à 12/19 dont 7/11 derrière l’arc et ce malgré un 9/19 aux lancers. Ils ont aussi pris quasiment tous les rebonds avec un 21-5


Houston a remporté la bataille du rebond en dominant 60-41 et a aussi pu bénéficier d’un bon banc avec l’apport de Terrence Jones, auteur de 16 points à 6/8. Ils shootent également à 13/32 derrière l’arc. Dans le sillage de Blake Griffin (28 points à 12/20 et 8 rebonds) et Chris Paul (31 points à 10/18, 7 rebonds et 11 passes), les Clippers s’étaient pourtant mis dans les meilleures dispositions en faisant la course en tête pendant les trois premiers quarts.


En premier quart les locaux ont pris jusqu’à 9 points d’avance mais Houston s’est accroché grâce à sa présence au rebond pour compenser sa maladresse (Harden a commencé par un 0/5) pour n’être qu’à 4 points, 29-25. En second quart les débats ont été équilibrés, les deux équipes étant très adroites. Houston a même pris provisoirement la tête sur un 17-5 en milieu de quart pour mener 52-46 mais les Clippers ont mieux fini sous l’impulsion du duo Griffin – JJ Redick (15 points à 4/13). A la pause les Clippers comptaient deux petits points d’avance, 64-62, et au retour des vestiaires ils ont appuyé sur l’accélérateur avec d’entrée un 7-0. L’écart s’est fait petit à petit alors que les Rockets ont shooté à 3/18 dans les 9 premières minutes, se retrouvant à 19 points, 87-69 à 3 minutes du début du dernier acte. On pensait alors les choses pliées mais les Texans se sont redonnés un petit espoir en répondant par un 9-2 grâce à Howard et Jones, avant que Jamal Crawford marque à trois points pour finalement donner un matelas confortable de 12 points aux siens.


Brewer, Trevor Ariza (13 points à 4/12), et Josh Smith ont alors pris les choses en main pour ramener les leurs. Sur deux trois points de suite Smith a réduit l’écart à 5 points avec 6’25 à jouer. Les Clippers ont craqué et n’ont plus mis le moindre panier jusqu’à 2 secondes du buzzer (15 tirs ratés de suite), totalement dépassés par les Texans et le duo Brewer – Smith, présent partout. Houston a en fait passé un 31-4 qui leur a permis de revenir et de faire instantanément le break grâce à un dunk et un trois points de Brewer. Griffin et Paul ont tenté de prendre les choses en main mais ils ont shooté à 2/12 dans le dernier acte.

Retour à l'accueil