Ioannis Sfairopoulos: "il nous reste un match à gagner"

Ioannis Sfairopoulos (entraîneur de l'Olympiakos, vainqueur du CSKA): «C'est une grande victoire contre une grosse équipe avec une tradition de succès en Euroligue, avec un gros effectif. Mais on a montré beaucoup de caractère et de sang-froid. C'est important, surtout dans ce genre de rencontre cruciale. Tactiquement, on voulait absolument les contenir, les empêcher de faire le trou pour se retrouver proches d'eux dans les dernières minutes. Dès lors, on a joué les tirs à longue distance et ne croyez pas que c'était un choix désespéré: on avait évolué avec un cinq relativement petit contre Barcelone aussi. Ça fait partie du jeu. On a pu compter sur Spanoulis qui est un joueur comme on en trouve un par génération. C'est notre leader et le CSKA lui a réservé une défense spéciale ce qui est logique. Je lui ai dit au repos de ne pas s'en faire, qu'il trouverait le moyen de sortir de la tenaille. Mais notre jeu ne se résume pas qu'à Vassilis. Nous avons, je crois, un sens du collectif exemplaire. J'espère que nous le démontrerons encore dimanche car il nous reste un match à gagner.»

Retour à l'accueil