Houston rejoint Golden State en finale de conférence

Les Houston Rockets sont en finales de conférence après leur succès face aux Clippers 113-100. Les Texans ont maîtrisé le match de bout en bout face à des Clippers sans réponse comme lors du Game 5 et de la fin du Game 6. Ils retrouveront les Warriors dès mardi soir à Oakland.


Houston s’est appuyé sur un très bon duo James Harden (31 points à 7/20, 7 rebonds et 8 passes) – Dwight Howard (16 points à 6/8 et 15 rebonds) mais surtout des « roles players » qui ont joué un rôle déterminant avec Trevor Ariza (22 points à 6/12 à trois points et 7 rebonds), Josh Smith (15 points à 6/10), Corey Brewer (11 points à 4/8) et Pablo Prigioni (4 points, 4 passes et 3 interceptions). Houston a shooté à 44.9% dont un 12/30 à trois points alors que les Clippers terminent à 44.6% mais pendant trois quarts ils ont été sous les 40%. les Clippers n’ont jamais pu mettre leur jeu en place, la faute à la bonne défense texane. Chris Paul compile tout de même 26 points à 9/20 et 10 passes et Blake Griffin 27 points à 13/23, 11 rebonds et 6 passes. DeAndre Jordan ajoute 16 ponts et 17 rebonds et Jamal Crawford 17 points à 6/18. La a perdu 18 ballons et shooté à seulement 7/28 à trois points.


Le fil du match
Les deux équipes ont perdu beaucoup de ballons en début de rencontre (15 au total dans le premier quart) et n’ont pas non plus été très adroites et après 4 minutes le score était à égalité 7-7. Puis les Clippers ont multiplié les ballons perdus et James Harden a aligné 7 points de suite, avant que Chris Paul ne réplique dans la foulée, 14-13. Dans ce début de match de séries, la suivante a été pour les Rockets sous l’impulsion d’Harden alors que les visiteurs connaissaient un passage compliqué offensivement avec aucune adresse, 22-13. Dépassés en défense de transition, et avec moins d’intensité que leur adversaire, les Clippers ont finalement fini le premier acte à 7 points grâce à un panier à la dernière seconde de Jamal Crawford, 28-21
Houston a débuté très fort le second quart avec deux claquettes d’Howard et un tir à trois points de Brewer, 36-21. En face Crawford a limité les dégâts avec un coup de chaud, 8 points en moins d’une minute pour répliquer aux banderilles extérieures des Texans, auteurs de 15 points en 3’40, 43-31. L’écart est remonté à 15 unités mais les Clippers ont enfin resserré la défense et fait quelques stops pour revenir dans le match sous l’impulsion de Paul et Redick. Ils ont répondu par un 13-4 pour recoller à seulement 6 points, 52-46. Terry et Howard ont finalement mis les Rockets à 10 unités à la mi-temps, un moindre mal pour LA qui a shooté à 38% et perdu 9 ballons.


Les Clippers ont mis une belle intensité défensive au retour des vestiaires et Chris Paul a lancé un 9-1 avec 5 points de suite, 57-60. Mais au retour du temps mort un dunk d’Harden et un trois points de Josh Smith ont relancé la machine texane. Le momentum du match a alors totalement changé. Ce 5-0 est devenu finalement un 23-9 dans le sillage du duo Pablo Prignioni – James Harden. Les Clippers ont eu le plus grand mal à trouver des paniers et ont multiplié les shoots difficiles et les ballons perdus. Ils n’ont mis que 3 paniers en 8’10 et Houston a conclu le quart avec une large avance de 17 points, 85-68.


Les Rockets ont ensuite géré parfaitement leur affaire, sans laisser le moindre espoir aux Clippers de revenir. Ces derniers n’ont pas pu faire le moindre run, et se sont en plus très vite retrouvés dans la pénalité en multipliant les fautes pour envoyer Dwight Howard sur la ligne, mais Kevin McHale a décidé de le sortir juste avant. A chaque tentative des Clippers de réduire l’écart, Harden, Brewer et Ariza ont répondu. Le run des Clippers est arrivé trop tard, lorsqu’ils sont revenus à 8 points à 1’40 sur un 11-1 dans le sillage de Griffin, Jordan et Redick. Mais Trevor Ariza a tué le match sur un tir à trois points à 55 secondes de la fin.

Retour à l'accueil