Golden State en deux temps

Les Warriors ont réalisé un comeback de 16 points dans le deuxième quart-temps pour finalement s’imposer 110-106 dans le match 1 des Finales de Conférence Ouest cette nuit à l’Oracle Arena. Stephen Curry termine sans surprise meilleur marqueur du match avec 34 points à 13/22 (6/11 à 3-points), 6 rebonds et 5 passes et rentre deux lancers-francs cruciaux dans les dernières secondes pour sceller le sort du match.


James Harden a lui frôlé le triple-double avec 28 points (11/20 et 1/3 à 3-points), 11 rebonds, 9 passes mais les précieux ballons perdus de son équipe en fin de match ont coûté cher. Houston réalise le meilleur début de match malgré la blessure au genou gauche de Dwight Howard (7 points à 3/7 et 13 rebonds en 26 minutes) après une collision avec son coéquipier Josh Smith (17 points à 6/16, 7 rebonds et 5 passes) dans le premier quart-temps.


Le pivot revient en jeu quelques minutes après avoir rejoint le vestiaire et en milieu de deuxième quart-temps, Houston fait la course en tête 49-33. Et c’est un joueur inattendu qui va sonner la révolte pour les locaux. Shaun Livingston plante 14 de ses 18 points dans ce deuxième quart et au terme d’un 21-4 (un 25-6 en tout), les Warriors reprennent même l’avantage 58-55 grâce à un step-back à 3-points et au buzzer du MVP.

Le choix de Steve Kerr de jouer petit paie avec un Draymond Green (13 points à 6/13, 13 rebonds et 8 passes) placé au poste 5 en lieu et place d’Andrew Bogut (touché par un problème de fautes) qui permet de créer des espaces pour les shooteurs extérieurs. Après ce run en fin de première mi-temps, Golden State ne sera plus jamais mené. Sous les chants d’« Over-rated ! » d’Oakland, Harden enchaîne les jumpers et les layups pour ramener tant bien que mal son équipe à égalité 95 partout en milieu de quatrième quart-temps.


Mais en face Curry continue à rentrer lui aussi ses shoots et rentre un 3-points fou en première intention après interception et un layup qui offrent 11 points d’avance aux siens 108-97 à 2’01. Les Rockets ne lâchent rien à l’image d’un 3-points signé Trevor Ariza (20 points à 7/10, 3 rebonds et 2 passes) qui réduit l’écart, 108-106, alors qu’il reste 14.6 secondes à jouer. Houston, sans Howard dans le money time, se voit obligé de faire faute sur Curry, qui rentre les deux lancers.


Golden State compte désormais 5 victoires pour 0 défaite contre les Rockets cette saison. Ces derniers n’ont plus gagné à Oakland depuis le 13 décembre 2013. Rendez-vous pour le match 2 jeudi soir, toujours en Californie !

Retour à l'accueil