En feu, James Harden prolonge le suspense

Grâce à un James Harden de gala (45 points), les Houston Rockets ont battu Golden State, 128-115, devant leur public. Ils sont toujours menés 3-1 par les Warriors dans cette finale de conférence ouest.

Enfin ! Après quatre défaites en autant de rencontres en saison régulière puis trois nouveaux revers lors des trois premières manches de cette finale de conférence ouest, Houston a vaincu le signe indien et battu pour la première fois de la saison Golden State. Devant leur public, les Rockets l’ont emporté 128 à 115. Cette victoire est à mettre au crédit de James Harden. «The Berard», qui a inscrit 45 points à 13 sur 22 aux tirs (9 rebonds et 5 passes), bat son record de points en play-off. Houston évite donc le sweep (coup de balais), synonyme d’élimination sans gagner le moindre match.

Dès l’entame, les Rockets, ont imposé un défi à toutes épreuves à Golden State, étouffé par la réussite d’Harden et Josh Smith. Avec 45 points encaissés à la fin du premier quart temps pour seulement 22 inscrits, les Warriors ont réalisé leur plus mauvais début de match de la saison face à des Rockets insolents de réussite derrière la ligne primée (8 sur 9 à trois points).


Plus de peur que de mal pour Curry
Golden State ne s’en relèvera pas. Le bilan a continué de s’alourdir par la suite pour grimper à 25 points de débours. Et pour ne pas arranger leur affaire, ils ont perdu, l’espace de quelques minutes Stephen Curry, sur blessure. Le MVP de la saison régulière a fait peur aux siens en chutant de manière impressionnante. Pris par une feinte de Trevor Ariza, il s’est littéralement envolé au-dessus de ce dernier avant de retomber lourdement. Sa réception sur son bras gauche laissait craindre le pire. Mais après quelques minutes aux vestiaires pour se remettre d’aplomb, Curry a finalement fait son retour sur le parquet aux cours du troisième quart temps. Cependant, le mal était déjà fait pour des Warriors qui n’ont jamais réussi à faire leur retard. Dès qu’ils revenaient à portée de fusil des Rockets, James Harden enfonçait le clou pour remettre les siens à l’abri.


Malgré tout, pas de quoi s’inquiéter du côté de Golden State, qui mène par trois victoires à une dans cette finale de conférence ouest. Jamais dans l’histoire de la NBA une équipe menée 3-0 en play-offs ne s'est qualifiée pour le tour suivant. Mercredi soir, dans leur salle, Curry et ses coéquipiers auront à cœur de donner raison aux statistiques et permettre à la franchise d’Oakland de rejoindre sa première finale NBA depuis 1975. Probablement face à Cleveland, qui aura l’opportunité de conclure ce mardi soir, face à Atlanta.

Retour à l'accueil