Doc Rivers très fier de son fils

Qui aurait pu imaginer il y a encore quelques semaines qu’au game 3 du second tour des playoffs le Staples Center scanderait le nom d’Austin Rivers. C’est bien ce qui est arrivé hier soir en troisième quart alors que le fiston a littéralement pris feu en inscrivant 15 des 20 derniers points des siens dans le quart et à cheval sur le 3ème et le dernier quart 16 points d’un 23-0 !

Dans son sillage les Clippers ce sont largement imposés et ça a mis au second plan le retour de Chris Paul. Ce dernier confiait justement à Doc Rivers pendant le match


"C’est le moment où tu peux être un père et pas simplement le coach"

En effet il y avait de quoi rendre fier son père, tant critiqué pour ce choix de le signer. Pourtant Doc ne s’enflamme pas sur la prestation du fiston.


"Il a été excellent et nous en avions besoin. Il a été simplement agressif et c’est ce que nous lui demandons de faire. Le scoring et tout le reste c’était super, mais l’important c’est que nous avons pu permettre un retour en douceur de Chris Paul, sans avoir à trop l’utiliser. Je veux qu’Austin joue bien. Et comme je n’arrête pas de le dire, ils sont tous mes fils. J’y crois vraiment. Lester ou Matt, c’est la même chose. J’aurais été aussi fier parce que je vois le boulot effectué par tous. C’est bien pour Austin."


Rivers a réalisé le meilleur match de sa carrière avec 25 points à 10/13 dont 3/6 à trois points en 23 minutes. Une jolie revanche pour celui qui est tant critiqué depuis son arrivée en NBA et qui lors du match 2 a été la risée de tous lorsqu’il a perdu le ballon lors d’une possession décisive sur une chute.


"Il ne faut jamais trop s’emballer ou être trop dévasté. Blake est venu me voir et il m’a dit ‘J’ai fait une erreur comme celle-là également, nous étions à plus deux’. Il n’a cessé de me dire que nous nous sommes trop précipités quand nous sommes revenus lors du dernier match. J’ai perdu mes appuis, ça fait partie du jeu mais vous continuez de jouer. Rivers


"Il a très mal pris ça. Je lui dit ‘tu n’es pas sérieux si tu penses que cette action a décidé de l’issue du match.’ Je lui ai parlé de mon match 2 face aux Spurs, je lui ai dit ‘Personne n’en parle désormais, c’est ta chance d’effacer ça’". Blake Griffin


"Austin a été incroyable. Dans le troisième quart j’était probablement son plus grand cheerleader. Il travaille très dur et après le match 2 il a été dur avec lui. Le voir rebondir comme ça c’était super. Et cela m’a permis de me reposer." Chris Paul


Et il a effacé ça en troisième quart alors que les Rockets étaient revenus à 5 points en initiant ce 18-0

"Ca a débuté avec notre défense. Nous avons enchaîné les stops et nous avons pu avoir les rebonds pour continuer d’enchaîner. Ils ont été un peu perdus en défense sur le jeu en transition." Rivers


Il est peut-être enfin dans la bonne direction


"Je ne sais pas quoi vous dire. Ca a été un long voyage. Je n’ai jamais arrêté de bosser même lors de ma saison rookie lorsque j’ai beaucoup été blessé et que j’ai eu des hauts et des bas. L’an passé c’était la même chose. Cet été les choses se sont bien passées, j’ai bossé plus que jamais dans ma vie. Je suis arrivé cette saison avec beaucoup de confiance."


"Etre là, jouer avec ces mecs et apprendre d’eux, j’ai le sentiment d’apprendre quelque chose chaque semaine. Je prends simplement du plaisir. Je ne pourrais jamais être assez reconnaissant envers les coachs et les joueurs. J’ai appris beaucoup." Rivers

Retour à l'accueil