Al Horford sauve Atlanta

L’avantage 3-2 de la série Hawks – Wizards se sera joué à rien cette nuit. Les Hawks repartent finalement avec l’avantage devant leur public grâce à une victoire sur la plus petite des marges, 82-81. Paul Pierce (11 points à 3/9) pensait avoir fait le plus dur en rentrant un 3-points clutch à 8.3 secondes du buzzer pour passer devant 81-80 mais Al Horford aura le dernier mot sur la possession finale où le pivot trouve un layup seul sous le panier (Marcin Gortat a été remplacé par Nene quelques secondes plus tôt) après un rebond offensif suite à un layup manqué de Dennis Schröder.


Le pivot dominicain laisse 1 seconde et 9 dixièmes au compteur et Washington obtient un dernier shoot désespéré du milieu du terrain tenté par John Wall (15 points à 7/16, 4 rebonds, 7 passes, premier match depuis sa multiple fracture de la main gauche dans le match 1), qui ne rentrera pas. Horford devient au passage le premier joueur de l’histoire des Hawks à compiler au moins 20 points, 10 rebonds et 5 contres dans un match de playoffs. Il signe 23 points à 10/18, 11 rebonds, 2 passes mais aussi 5 des 13 contres de son équipe sur le match. La rencontre a également été marquée par le grand nombre de ballons perdus des deux formations et une importante maladresse de loin. Atlanta s’impose ainsi malgré 23 pertes de balles (contre « seulement » 19 pour les Wizards) tout en ne shootant qu’à 5/22 à 3-points (4/17 pour les Wizards).


Dans un match de runs, c’est Washington qui démarre le mieux avec un 19-6 puis un 47-41 à la pause. Atlanta manque 7 de ses 8 shoots et perd le ballon trois fois, laissant ses adversaires prendre le dessus durant les premières minutes. Les Hawks rentrent finalement deux paniers dans les dernières 45 secondes de la première mi-temps et Otto Porter manque la cible au buzzer. Les 10 points d’écart sont à nouveau atteints en début de seconde mi-temps (51-41), la faute à 4 turnovers consécutifs (dont deux pour Kyle Korver) de la part des hommes de Mike Budenholzer.


Seulement les Wizards (menés par les 23 points à 9/21, 7 rebonds et 4 passes de Bradley Beal) perdent aussi beaucoup de ballons et encaissent un 20-7 qui permet à Atlanta de recoller à 63-62 avant de jouer le quatrième quart-temps. Une période qui démarre au plus mal pour les locaux, qui ratent leurs 9 premiers shoots… avant de passer un 14-0. Korver rentre un 3-points à 4’58, Horford suit avec un autre tir primé dans le corner et jusqu’à la dernière seconde, les deux équipes se rendront coup pour coup.


À noter également le bon apport de Mike Muscala en sortie de banc avec 8 points à 4/5 et 3 rebonds (il marque les 8 premiers points de son équipe dans le deuxième quart-temps). Plus qu’à match à gagner pour jouer les premières Finales de Conférence depuis le déménagement de St. Louis en 1968 pour Atlanta. Le match 6 sera à suivre vendredi soir à Washington, qui tentera d’aller forcer un match 7.

Retour à l'accueil