Washington inflige un 4-0 à Toronto

Le quatrième match n’a été qu’une formalité pour les Wizards cette nuit, vainqueurs 125-94 de Raptors officiellement éliminés des playoffs, 4-0. Soit le first sweep réussi de la franchise dans une série au meilleur des 7 matchs. Six Wizards ont atteint les 10 points ou les ont dépassé dans cette rencontre avec 21 points, 11 rebonds et 5 passes de Marcin Gortat, 23 points et 5 passes de Bradley Beal et 14 points et 10 passes pour John Wall.


Paul Pierce, sorti dans le troisième quart-temps alors que son équipe était à +23 et sur une standing ovation, ajoute 14 points à 4/6 de loin et Washington bat son record de 3-points inscrits dans un match de playoffs avec 15 réalisations (15/26). Quant aux Raptors (qui n’ont jamais gagné une série en 7 matchs de leur histoire), ils se sont fait éliminés au premier tour lors de leurs cinq dernières participations aux playoffs.


Washington prend jusqu’à 16 points d’avance dès le premier quart-temps et termine celui-ci sur le score de 36-22, le tout en prenant la moitié du nombre de shoots de leurs adversaires. Les Wizards se rattrapent aux lancers-francs avec un 13/15. L’écart atteint les 20 points dans le deuxième quart pour finalement dépasser les 30 (+32) avant de jouer le quatrième (102-70). Gortat est intenable avec 12 points à 5/5 et 8 rebonds en première mi-temps et Toronto est mené 66-50 à la pause.


Les hommes de Dwane Casey semblent déjà ne plus y croire et prennent un éclat supplémentaire de 16 points dans le troisième (36-20). Incapable de faire preuve de régularité de quart-temps à quart-temps dans ce premier tour, les Raptors (qui avaient remporté les trois confrontations en saison régulière) sortent donc par la petite porte avec un Kyle Lowry retrouvé (21 points à 8/15, 8 rebonds et 4 passes) mais qui prend sa 3e faute dès le premier quart alors que DeMar DeRozan (bien gêné par la défense d’Otto Porter) a baissé d’intensité après avoir scoré 32 points lors du match 3 avec seulement 14 points à 6/13. Le 6e homme de l’année Lou Williams et son compère de banc Greivis Vasquez shootent tous deux à 4/11 et c’est insuffisant face au 55.4% de réussite de leurs adversaires hier. Dans la raquette, Jonas Valanciunas s‘en sort un peu mieux pour son dernier match de la saison avec 16 points à 7/10 et 9 rebonds.
Washington attend désormais de connaître le nom de son prochain adversaire, qui sera soit Atlanta, soit Brooklyn.

Retour à l'accueil