Playoffs: Atlanta s'impose dans la douleur

Avec cinq joueurs à au moins 10 points dont un Kyle Korver à 21 points à 5/11 à 3-points, 7 rebonds et 3 passes, les Hawks n’ont pas manqué leurs débuts en playoffs cette nuit à la Philips Arena. Atlanta s’impose 99-92 face à des Nets pourtant tenaces qui n’étaient pas loin d’un comeback.


L’équipe de Mike Budenholzer va ainsi prendre jusqu’à 16 points d’avance avant de s’imposer de seulement 7 points. Jeff Teague et DeMarre Carroll épaulent Korver avec 17 points chacun alors qu’en face, le trident Joe Johnson (17 points à 6/17, 6 rebonds, 6 passes) – Thaddeus Young (15 points à 7/16 et 10 rebonds) – Brook Lopez (17 points à 6/7 et 14 rebonds) fait des dégâts à l’intérieur (47 rebonds à 39 en faveur de Brooklyn et un avantage de points de 54 à 42 sous le cercle). Les Nets paient laissent néanmoins traîner de précieux lancers-francs (15/22 contre 21/22 pour les Hawks) et leur petit 5/20 à 3-points (contre 10/20 pour les locaux).
Atlanta impose un rythme rapide qui ne convient pas aux hommes de Lionel Hollins, plus à l’aise sur jeu posé en demi-terrain. Après à peine 7 minutes de jeu, les Hawks passent déjà la barre des 10 points d’écart, qui va se maintenir jusqu’à la pause (55-45). Profitant de son avantage de taille, Brooklyn démarre son troisième quart-temps sur un 9-2 pour revenir à 57-54, provoquant un temps-mort énervé de Budenholzer.


Suite à ce dernier, Atlanta reprend le contrôle par Paul Millsap (6 points à 2/11) en force sous le panier et par Carroll et Korver de loin, 65-54. Impossible pour autant de tuer le match avant un floater signé Jeff Teague sur l’aile gauche donnant 6 points d’avance aux siens 95-89. Joe Johnson manque un 3-points dans la foulée pour Brooklyn et Teague rentre deux lancers-francs alors qu’il reste moins d’une minute à jouer. C’était moins une.


À noter qu’Al Horford (10 points à 5/12 et 10 rebonds) a souffert d’une dislocation du petit doigt de la main droite sur un rebond en début de quatrième quart-temps. Les radios n’ont rien révélé et le pivot a pu revenir en jeu une fois son doigt strappé.

Retour à l'accueil