Les Bucks sonnent la révolte à Chicago

Menés 3 à 0 quatre jours plus tôt, les Bucks sont allés chercher une deuxième victoire en autant de matchs face aux Bulls pour éviter une nouvelle fois l’élimination. Vainqueurs sur le fil du match 4 au Bradley Center, ils se sont cette fois imposés 94-88 à Chicago cette nuit. Milwaukee devient ainsi la 13e équipe de l’histoire à forcer un match 6 après avoir été mené 3-0 dans une série au meilleur des 7 matchs.


Michael Carter-Williams a été excellent (malgré une cheville tordue en début de troisième quart-temps) avec 22 points à 8/15, 8 rebonds, 9 passes et 3 contres face à un Derrick Rose qui avait oublié son shoot au vestiaire avec un 5/20 et 0/7 à 3-points pour 13 points, 4 rebonds 2 passes et 6 ballons perdus. Pire, le meneur des Bulls s’est fait contré 6 fois. Khris Middleton ajoute 21 points à 8/16 et les bons matchs de Pau Gasol (25 points à 9/15, 10 rebonds, 4 passes et 2 contres), Jimmy Butler (20 points mais bémol avec un 5/21, 10 rebonds et 6 passes) et Joakim Noah (10 points à 5/9, 13 rebonds, 6 passes et 3 contres) n’auront pas suffi pour une équipe de Chicago bien trop maladroite (34.4% et 4/22 à 3-points contre 42.4% et 6/16 de loin pour leurs adversaires) bien que plus attentive avec le ballon qu’au match précédent (12 ballons perdus contre 26 au match 4).


Les Bulls ratent leurs 8 premiers shoots et sont rapidement menés 9-0 avant de passer un 21-4 aux Bucks. Taj Gibson boucle la série avec deux paniers consécutifs à l’intérieur dont un 2+1 pour donner 8 points d’avance aux siens (21-13) à 1″42 de la fin du premier quart. Seulement Milwaukee termine son quart-temps sur un 10-1 avec un Middleton qui profite d’un ballon perdu de Rose et Gasol pour rentrer un 3-points et un layup, 23-22. Les hommes de Jason Kidd (auteur d’une demande de temps-mort hilarante auprès de Joey Crawford) parviennent ensuite à maintenir cet équilibre jusqu’à la mi-temps, où ils sont devant 52-49 grâce à 15 points de Middleton et 14 points et 6 passes de Carter-Williams.


Devant 86-77, les Bucks encaissent deux jump shots de Rose et u autre de Gasol qui réduit l’écart à trois points alors qu’il reste 4″45 à jouer. Carter-Williams répond par un shoot contre la planche et John Henson écrase une claquette dunk qui redonne 7 points d’avance aux visiteurs (90-83) après un manqué d’ O.J. Mayo (qui s’est fait remarqué avec un superbe flop) à 3″15. Hors de question d’offrir un panier facile à Gasol pour Milwaukee sur la possession suivante. L’Espagnol est stoppé net et devra aller chercher ses points aux lancers à 1″04, ce qu’il fait en ramenant son équipe à 92-88. Giannis Antetokounmpo (11 points à 5/12, 3 rebonds, 2 passes et 4 contres) bâche la tentative de runner de Rose de l’autre côté et Middleton en profite pour rentrer deux lancers. À 27.3 secondes, l’affaire est pliée avec un +6 en faveur des Bucks.
Match 6 jeudi à Milwaukee.

Retour à l'accueil