Le Real Madrid conserve la tête du groupe E

Le Real Madrid est parvenu à conserver la tête du groupe E en s'imposant vendredi face à Kaunas (99-83). Plus tôt, Barcelone avait tenté de mettre la pression sur les épaules de son rival en gagnant à Galatasaray (88-65). Les affiches des quarts font rêver.

Il restait une dernière incertitude à clarifier vendredi soir en Euroligue: à qui reviendrait le leadership du groupe E, dominé pendant tout le Top 16 par le Real Madrid? Battus la semaine précédente à Barcelone, Sergio Rodriguez et consorts se devaient de s'imposer chez eux face au Zalgiris Kaunas, déjà éliminé, pour s'assurer de jouer le quatrième du groupe F en quarts de finale et ainsi éviter une dangereuse et imprévisible équipe de l'Olympiakos Le Pirée. Mission accomplie pour les Merengue, qui ont tout de même mis 20 minutes à prendre la mesure de leur adversaire lituanien (99-83).

Deux heures plus tôt, les Barcelonais n'avaient eu aucun mal à disposer du Galatasaray Istanbul (88-65), dans une salle vide puisque le club turc avait été sanctionné pour des débordements survenus lors de la 11e journée à Berlin. Le premier match de la journée a opposé l'Olympiakos à Novgorod (77-70), pour une rencontre sans aucun enjeu, puisque le club grec était assuré de terminer troisième du groupe F.


Trois affiches de rêve en quarts de finale, le Real clairement favori
Les quarts de finale débutent dès la semaine prochaine et vont offrir quatre affiches très relevées. Pour se qualifier pour le Final Four, qui se tiendra du 15 au 17 mai à Madrid, il faudra s'imposer par trois fois face au même adversaire.


Real Madrid - Anadolu Efes Istanbul
Fenerbahçe Istanbul - Maccabi Tel Aviv
CSKA Moscou - Panathinaïkos Athènes
FC Barcelone - Olympiakos Le Pirée


Si le Real part clairement favori face à l'Anadolu de Thomas Heurtel, qui a eu beaucoup de mal à se qualifier, les trois autres affiches offrent des chocs entre habitués des joutes européennes. Le CSKA Moscou n'aura certainement pas la partie facile face au Panathinaïkos après avoir concédé ses deux premières défaites de la saison lors du Top 16.

Le tenant du titre, le Maccabi Tel Aviv, n'aura pas l'avantage du terrain face au Fener, deuxième du groupe F. Enfin, Barcelone aura fort à faire pour venir à bout de la dureté des grecs de l'Olympiakos. En cas de passage au Final Four, il faudra ensuite croiser avec le vainqueur du quart entre le CSKA et le Pana. Le Real espère sûrement retrouver le Maccabi, pour une revanche de la finale perdue en 2014.

Le Real Madrid conserve la tête du groupe E
Retour à l'accueil