James Harden plombe le moral du Thunder

James Harden a encore marqué des points dans la course au MVP en sortant une énorme performance face au Thunder. Le barbu a signé 8 points en 70 secondes d’un 8-1 qui a scellé le sort du match dans le money time alors que les deux équipes étaient à égalité. Le Thunder a bien eu une chance d’envoyer le match en prolongation mais sans réussite et le match s’est conclu sur le score de 115-112 Avec cette 53ème victoire pour 24 défaites, les Rockets consolident seconde position à l’Ouest. Le Thunder manque l’occasion de distancer les Pelicans avec seulement 0.5 match d’avance (42-35).


Harden termine avec 41 points à 12/22 dont 6/9 à trois points et 6 passes et remporte son duel face à Russell Westbrook, pourtant en triple-double pour la 11ème fois de la saison avec 40 points à 12/29, 11 rebonds et 13 passes. Le Thunder s’est traîné une dizaine de points de retard tout le match avant de revenir en dernier quart grâce à une belle adresse extérieure (14/30). James Harden a été épaulé par un excellent Dwight Howard (22 points à 10/15 et 8 rebonds en 23 minutes) et le duo Josh Smith (14 points) – Trevor Ariza (12 points). Les Rockets ont shooté pas moins de 50 lancers sur le match pour seulement 31 réussites. Au Thunder Enes Kanter compile 21 points et 17 rebonds, Anthony Morrow 22 points à 6/8 à trois points et Dion Waiters ajoute 14 points.


Alors que les Rockets ont choisi comme option de servir systématiquement Dwight Howard en début de rencontre, les deux équipes ont débuté doucement jusqu’à ce que Russell Westbrook enclenche la seconde. Le meneur a mis la défense des Rockets en difficulté avec ses accélérations et ses pénétrations pour inscrire 8 des 10 premiers points des siens pour mener 10-3. Le réveil des Rockets a été brutal puisque James Harden a initié un 18-0 avec un tir à trois points. Houston a accéléré le jeu, profitant des ballons perdus du Thunder (6 lors des 8 premières minutes) pour inverser totalement la tendance, 21-10 en seulement 3 minutes ! Le Thunder n’a pas mis le moindre panier pendant près de 6 minutes et s’est retrouvé mené 27-17 après 12 minutes avec Westbrook auteur de 12 des 17 points.


Dion Waiters a réalisé un gros début de quart en inscrivant les 10 premiers points des siens mais le Thunder a été incapable de contenir Howard à l’intérieur, qui s’est régalé des passes lobées de ses coéquipiers. Avec en plus quelques ballons perdus, après 5 minutes l’écart était toujours de 10 points, 37-27. Au retour de Westbrook, ce dernier a mis un coup de boost aux siens pour les ramener à 44-37. Mais leurs difficultés défensives leur ont empêché de recoller, les deux équipes se rendant coup pour coup pour finalement rentrer aux vestiaires avec un score de 55-47, Harden ayant répondu avec un tir à trois points aux deux tirs derrière l’arc de Morrow et Augustin.


Le troisième quart a été marqué par un enchaînement de séries de 5 ou 6-0 de la part des deux équipes. Sous l’impulsion de Westbrook, OKC a réduit le score à 58-52 puis 63-57 mais à chaque fois les Rockets ont répondu et sur un 6-0 dont 4 lancers francs de Harden, les Rockets ont repris le large 69-57 puis 76-65. Le Thunder a alors entamé du Hack-A-Joey Dorsey et a pu en profiter avec des tirs à trois points de Morrow et Westbrook, 78-73. C’est avec une avance de 6 points que les Rockets ont entamé le dernier acte grâce aux 14 points de Harden dans le quart.


Les Rockets ont très vite refait le break à l’entame des 12 dernières minutes avec un duo d’intérieurs Smith et Howard dominateur, qui leur a permis de passer un 10-3 avec l’aide des ballons perdus du Thunder, 93-80. Comme souvent le Thunder n’a pas abdiqué et a profité d’un passage compliqué offensivement pour les Rockets, limité à un point en 2’30, ce qui a permis à OKC, mené par Steven Adams, Morrow Westbrook de répondre par un 12-1 conclu par un tir à trois points de Steve Novak, 92-94 avec 5’15 à jouer. Kanter a remis deux fois les siens à un point puis Westbrook a fini par égaliser sur un tir à trois points, 100-100 à 3’10 du buzzer. James Harden a alors tué le match en 70 secondes enchaînant deux tirs à trois points puis un panier au buzzer de la possession pour propulser Houston définitivement en tête 108-101. Il est sorti à 33 secondes de la fin pour une 6ème faute et le Thunder a alors grapillé son retard grâce à des trois points de Westbrook et Morrow et à 3.4 secondes de la fin, après avoir fait faute sur Brewer, qui a rentré un seul lancer, ils ont eu l’occasion d’égaliser mais Westbrook a envoyé un air ball.

Retour à l'accueil