Cleveland qualifié au second tour

Les Cleveland Cavaliers ont une nouvelle fois fait le boulot ce soir à Boston en décrochant une 4ème victoire sur le score de 101-93 pour sweeper la série. Ils vont donc désormais attendre leur adversaire, le vainqueur de Bulls – Bucks. Toutefois le match a été marqué par deux points noirs pour eux, la blessure à l’épaule de Kevin Love, qui se l’est disloquée sur une faute de Kelly Olynyk et l’expulsion de Jr Smith pour un vilain geste sur Jae Crowder qui pourrait lui valoir une suspension.


Les Cavs n’ont pas fait un grand match mais ont tenu le coup défensivement pour contrôler le match, bien aidé par une équipe de Boston très maladroite à l’image de son 3/23 à trois points (38.8% aux tirs). Cleveland n’a pas été bien plus adroit avec 39.7% (7/33 à trois points), mais ils ont limité leurs ballons perdus à 8 et se sont offerts des secondes chances et 53 lancers. En l’absence de Kevin Love, LeBron James (27 points à 10/24, 10 rebonds, 8 passes, 3 interceptions et 6 ballons perdus) et Kyrie Irving (24 points à 8/19 et 11 rebonds) ont assuré la marque, bien aidé par un excellent Iman Shumpert (15 points, 10 rebonds, 3 contres et 2 interceptions) des deux côtés du terrain et Timofey Mozgov (12 points et 11 rebonds). Boston n’a pas pu compter sur le rendement habituel d’Isaiah Thomas, très maladroit (21 points mais à 4/17 et 9 passes). Jared Sullinger sort un gros match en sortant du banc avec 21 points et 11 rebonds en 28 minutes alors qu’Avery Bradley ajoute 16 points. Les verts ont aussi payé leur 24/37 aux lancers.


Les Cleveland Cavaliers ont très vite pris les commandes du match grâce à leur présence au rebond offensif qui leur a offert des secondes chance et à la faveur d’un 10-0 sous l’impulsion d’un très bon Timofey Mozgov ils menaient 18-8 après 5 minutes. Côté Boston c’est Tyler Zeller qui a fait un excellent début de match pour limiter les dégâts avec l’aide Jared Sullinger. Finalement les Cavs ont viré en tête 29-19 sur un tir à trois points de Kyre Irving dans les dernières secondes.


Boston a inscrit les 4 premiers points du second quart en 50 secondes mais derrière a connu 5 minutes sans inscrire le moindre points, ce dont les Cavs ont profité pour passer un 12-0 sous l’impulsion de LeBron, 41-23. A la sortie du temps mort les Celtics se sont remis sur les bons rails avec un 7-0 du duo Sullinger – Crowder mais derrière ils ont à nouveau connu un gros passage à vide offensivement avec un seul panier dans les 5 dernières minutes. Cleveland a alors conclu la première mi-temps sur un 14-4 pour prendre le plus gros écart du match (57-36) alors que pendant le run les esprits se son échauffés entre Perkins et Crowder.


La seconde mi-temps a débuté par un festival de maladresse et l’éjection de Jr Smith pour un mauvais geste. Il a fallu 4’14 pour voir les Cavaliers marquer leur premier panier, mais l’écart était encore de 19 points, Boston n’en ayant pas du tout profité. Isaiah Thomas a alors mis ses premiers paniers et lancé une série pour Boston avec 9 points d’un 14-4 à la faveur d’une excellente défense alors que les Cavs se contentaient systématiquement d’isolation avec LeBron. Boston est ainsi repassé sous les 10 points d’écart, 67-58 et c’est sur le score de 70-61 que les deux équipes ont entamé le dernier acte.


Sullinger a réduit l’écart à 8 point sur un tir à trois points mais derrière Boston a été incapable de faire le moindre run, la faute à une défense des Cavs bien en place avec notamment la belle activité de Shumpert et surtout les paniers de LeBron, Irving et Shumpert de l’autre côté du terrain. A chaque tentative de passer sous les 8 ou 9 points, Cleveland a répondu et Boston a fini par craquer sur un 10-3 de Cleveland qui a scellé le sort du match (91-75 à 3’13 du buzzer). Boston a bien tenté un run dans les dernières minutes, mais sans jamais pouvoir passer sous les 6 points.

Retour à l'accueil