Brooklyn égalise face à Atlanta (2-2)

On ne sait pas ce que Deron Williams a avalé avant le match 4 mais cela s’est révélé très efficace ! Transparent lors des deux derniers matchs de son équipe (il a souffert d’une tendinite au genou et d’une blessure au coccyx, le meneur a tout donné (35 points record en playoffs personnel à 15/25, 5 rebonds et 7 passes) pour éviter à son équipe d’être mené 3-1. Les Hawks trinquent en prolongation 120-115 et pour le 2e match d’affilée face à un vrai travail d’équipe également porté par Brook Lopez (26 points à 11/19 et 10 rebonds) ou Joe Johnson (17 points à 5/16, 6 rebonds et 5 passes).


Williams (1/7 et 1/8 sur ses 2 derniers matchs), qui shoote à 7/11 derrière la ligne à 3-points sur la rencontre (4/4 dans les 12 dernières minutes), sort 16 points dans le quatrième quart-temps et va enchaîner les paniers importants dans le money time. Jeff Teague signe 20 points à 7/16 et 11 passes, DeMarre Carroll ajoute 20 points à 8/15, 9 rebonds et 5 passes alors que Paul Millsap et Al Horford ajoutent respectivement 16 points et 12 rebonds et 17 points et 7 rebonds pour des Hawks qui perdent 7 ballons de plus que leurs adversaires (16 à 9). Kyle Korver a lui été bon tout le match (16 points et 11 rebonds) avant de rater trois shoots d’affilée à 3-points dans les dernières secondes et alors que son équipe était menée de trois points.


Aucune des deux équipes n’avaient atteint les 100 points avant la rencontre mais l’adresse était de retour pour les deux équipes avec un 48.4% de réussite pour Atlanta (39% sur la série précédemment) et un 47.9% pour Brooklyn, qui a mis les bons shoots au bon moment. Les Hawks dominent légèrement la première mi-temps avec un avantage 51-45, porté par les 15 points de Carroll. Le troisième quart-temps reste tout aussi disputé. Brooklyn s’approche à 4 points mais Atlanta reprend le contrôle avec un Korver adroit et une présence intérieure remarquable qui leur permet de maintenir l’écart avant de jouer le dernier quart avec 8 points d’avance, 82-74.


Le show Williams peut alors commencer. Il ouvre le bal de loin pour recoller à 82-77 et agresse aussi le cercle, 82-79. Ses coéquipiers Bogdnaovic et Alan Anderson (qui égalise à 85 partout) l’épaulent de loin et le meneur va ensuite enchaîner 8 points en 56 secondes (un layup et deux 3-points) pour offrir 5 points d’avance 93-88 à Brooklyn. Atlanta s’accroche et résiste au coup de chaud de ses adversaires, qui vont rater leurs trois dernières tentatives dans la dernière minute et laisser Millsap envoyer le match en prolongation sur un dunk à 16.4 secondes (104-104).


Les 5 minutes supplémentaires démarrent mal pour les Nets, qui enchaînent encore trois manqués pour débuter, laissant Atlanta prendre l’avantage 108-106. Johnson égalise à 108 partout mais Carroll lui répond avec un 3-points (111-108) à 2″26. Lopez obtient ensuite une faute importante en plus d’un layup et ne tremble pas sur la ligne, 111-111. Horford trouve deux points dans la raquette adverse mais c’est Bogdnaovic qui va délivrer les siens avec un tir primé pour repasser définitivement devant 114-111. Teague manque lui sa tentative de l’autre côté et Thaddeus Young ajoute deux points pour creuser trois points d’écart. Korver a 30 secondes pour rentrer un 3-points mais échoue trois fois et Brooklyn assure sa victoire aux lancers.


Dans l’histoire, six équipes (et seulement 4 depuis le premier tour se joue en 7 matchs) ayant terminé la saison régulière à la 8e place ont réussi à éliminer le 1er de leur conférence au premier tour. Atlanta aura l’occasion de se reprendre à la maison, mercredi pour le match 5.

Retour à l'accueil