Boston résiste, mais LeBron James a eu le dernier mot

Boston a longtemps résisté à Cleveland avant de céder face à l’accélération de LeBron James (15 de ses 30 points dans le quatrième quart-temps, 11/22 aux tirs, 9 rebonds, 7 passes et 2 contres) et Kyrie Irving (9 de ses 26 points dans le quatrième quart, 8/18 aux tirs, 5 rebonds, 6 passes). Les Cavaliers s’imposent 99-91 et mènent 2-0 dans la série avant de se diriger vers Boston pour le match 3, jeudi au TD Garden.


Intenses et accrocheurs, les Celtics mettent les locaux mal à l’aise en début de match. Cleveland perd ainsi 4 ballons sur les 6 premières minutes du match et 18 en tout. Les hommes de David Blatt souffrent également rapidement de problèmes de fautes, Kevin Love prenant sa seconde après seulement 4 minutes sur le parquet. Kendrick Perkins, qui n’a pas joué le match 1, a été utilisé pour l’occasion et finit à 13 points et 6 rebonds. Timofey Mozgov a également fait du bon boulot face à Tyler Zeller (11 points à 5/8 et 6 rebonds) dans la raquette et termine à 16 points à 7/11, 7 rebonds et 5 contres. Mené par 22 points d’Isaiah Thomas (meilleur marqueur de Boston, 6/14 aux tirs, 7 passes), le banc des Celtics (38.8% de réussite contre 44.7% pour leurs adversaires) domine largement celui des Cavaliers avec 51 points à… 7. Matthew Dellavedova signe 5 points, Iman Shumpert 2 et Tristan Thompson rattrape sa faible contribution offensive avec beaucoup de rebonds dont trois offensifs importants en fin de match.


La première mi-temps est laborieuse pour Cleveland, qui laisse planer le doute en ne menant que d’un point à la mi-temps, 51-50. Les Cavs vont finalement retrouver leur niveau avec un 17-4 pour démarrer le troisième quart-temps qui leur permet de prendre 14 points d’avance. Mais ce n’était pas encore suffisant pour convaincre les Celtics d’abandonner. Ils ne lâchent rien et reviennent même à 79-77 sur un deux points plus la faute de Thomas, au terme d’un 23-11 en faveur des joueurs de Brad Stevens.


Le show Irving – James dans les 12 dernières minutes fera la différence (les deux marquent la totalité des points de leur équipe sur la période soit 24). LeBron rentre un layup à 1″13 qui porte le score à 97-89 et Thompson gobe tout sur son passage avec trois rebonds offensifs sur les trois dernières minutes pour sécuriser les chances de son équipe.


J.R. Smith n’a terminé lui qu’à 3/12 aux tirs après un match 1 déjà gâché par les fautes. Quant à James, il a encore modifié les livres d’histoire cette nuit en dépassant Jerry West (4457 points) sur la liste des meilleurs scoreurs en playoffs. Karl Malone (4761 est le prochain sur la liste).

Michael Jordan est le premier de cette liste avec 5987 points inscrits.

Retour à l'accueil