Les Rockets dominent les Timberwolves

Pas de mauvaise surprise pour les Rockets qui peuvent toujours espérer aller chercher la seconde place de la conférence Ouest après leur victoire 120-110 face aux Wolves du Minnesota. Ils sont assurés d’être en playoffs et affichent désormais un bilan de 49-23, ce qui les place à seulement à 0.5 match des Grizzlies, battus par les Warriors.


Comme souvent James Harden a été l’homme du match pour les Rockets avec 33 points à 9/19, dont 6/12 à trois points et 8 passes, mais il a été parfaitement aidé par ses coéquipiers du 5 en attaque. Dwight Howard signe 18 points à 8/9 en seulement 20 minutes, Josh Smith ajoute 16 points, 9 rebonds et 11 passes, Trevor Ariza 14 points et enfin Jason Terry 17 à 5/6 à trois points. Les Rockets ont réalisé un énorme match derrière la ligne à trois points avec 20 tirs réussis sur 44 tentatives (ils battent le record de tirs à trois points tentés sur une saison, détenu jusque là par les Knicks) et ont totalisé pas moins de 34 passes décisives. En shootant à 53% ils ont rendu la tâche quasiment impossible aux Wolves, qui se sont tout de même accrochés, n’étant pas ridicules, profitant notamment des 17 ballons perdus des Texans, et de leur belle agressivité pour inscrire 30 lancers francs. Ils ont été menés par Andrew Wiggins (31 points à 9/17), Chase Budinger (23 points à 7/10) et Gorgui Dieng (18 points à 7/11 et 12 rebonds)


Les texans ont mené de bout en bout en démarrant le match par un 13-2 avec un panier pour les 5 titulaires. Les Wolves n’ont pas explosé et se sont accrochés pour un retard de 9 points après le premier quart (22-31). Écart qui s’est creusé en second acte pour atteindre les 16 points avec les banderilles extérieures des Rockets. La grosse fin de quart de Wiggins a tout de même permis à Minnesota d’espérer à la pause avec seulement 10 points de retard.


Houston a remis un coup d’accélérateur en début de second mi-temps avec les 18 premiers points inscrits par le duo Harden – Howard pour une avance qui a culminé à 17 unités. Minnesota n’a pas abdiqué et grâce à Adreian Payne ils sont revenus à 5 petits points à 2 minutes de la fin du quart. Les Rockets ont mis le petit coup d’accélérateur nécessaire pour se redonner de l’air. Ils ont ainsi entamé le dernier acte avec 10 points d’avance, une avance qu’ils ont géré tranquillement, répondant à chaque tentative de run des Wolves par un tir à trois points.
Demain les Rockets iront à Washington alors que les Wolves se déplaceront à New Orleans

Retour à l'accueil