Les cinq enjeux majeurs de la fin de saison

La course au titre de MVP, les derniers tickets pour les play-offs, le bas de tableau et la Draft… Newsbasket-bêafrika.com passe en revue les principaux enjeux à trois semaines de la fin de la saison.


C’est le sprint final en NBA. La saison régulière s’achève le 15 avril et il ne reste qu’une dizaine de matches à jouer pour toutes les équipes de la Ligue, mais beaucoup de questions restent encore en suspens. Notamment au sujet des distinctions individuelles, mais aussi en ce qui concerne la qualification pour les play-offs, surtout à l’Est. Les trois dernières semaines de compétition s’annoncent plus intenses que jamais.


Pour qui le titre de MVP ?
Rarement la lutte pour le trophée Maurice Podoloff aura été aussi indécise à ce stade de la saison. Chris Paul (18,7 pts, 10,2 pds), LaMarcus Aldridge (23,4 pts, 10,4 rbs) et autre Marc Gasol (17,8 pts, 7,9 rbs) ne sont même pas dans la course. Anthony Davis (24,6 pts, 10,5 rbs, 2,9 co/match) non plus, en raison du classement des Pelicans, neuvièmes à l’Ouest. Il est en revanche difficile d’écarter LeBron James (25,8 pts, 5,8 rbs, 7,3 pds), à qui on ne peut reprocher que le début de saison difficile des Cavs. Une équipe de Cleveland qui fait aujourd’hui office d’épouvantail à l’Est et qui est promise à la deuxième place derrière Atlanta (54v-17d contre 47v-26d). James Harden (27,1 pts, 5,8 rbs, 7 pds) a quant à lui presque fait oublier l’absence de Dwight Howard chez les Rockets, en embuscade derrière Memphis à la troisième place de l’Ouest (50v-22d contre 48v-23d). Le tout sans oublier Steph Curry (23,4 pts, 4,3 pts, 7,9 pds, 2,1 int), le chef d’orchestre de la meilleure équipe de la Ligue jusqu’ici, Golden State (1er de l’Ouest, 58v-13d). Reste Russell Westbrook (27,3 pts, 7,1 rbs, 8,7 pds, 2,2 int), qui aligne des chiffres monstrueux et des triple-doubles à la pelle pour maintenir OKC dans le Top 8 en dépit des absences de Kevin Durant et Serge Ibaka.


Qui pour les deux derniers tickets à l’Est
Le Thunder a pris une option sur la huitième et dernière place qualificative pour les play-offs à l’Ouest, mais le suspense est entier à l’Est pour les deux derniers accessits. Avec cinq clubs qui lorgnent la septième et la huitième place ! S’ils souffrent depuis le départ de Brandon Knight à Phoenix, les Bucks (6es, 36v-36d) devraient passer le cut et terminer dans les huit, sauf catastrophe. Derrière, on retrouve Miami (7e, 33v-38d), Boston (8e, 31v-40d), Indiana (9e, 31v-41d), Brooklyn (10e, 30v-40d) et Charlotte (11e, 30v-40d) dans un mouchoir. A noter qu’Atlanta, Cleveland, Chicago, Toronto, Golden State et Memphis sont les seules équipes mathématiquement qualifiées pour la «post-season» aujourd’hui. Orlando, Philadelphie, New York, Denver, Sacramento, les Lakers et Minnesota sont par ailleurs officiellement hors-course.


L’avantage du terrain pour les Spurs ?
Aussi impressionnants contre Atlanta et Oklahoma City que «pathétiques» (dixit Gregg Popovich) contre New York, les Spurs ne seront de toute façon pas bons à prendre en play-offs. Reste à savoir qui héritera du cadeau empoisonné au premier tour. A l’heure qu’il est, San Antonio occupe la sixième place à l’Ouest avec 45 victoires et 26 défaites. Si la saison s’arrêtait là, ce classement serait synonyme de premier tour en déplacement face à Houston (48v-23d), troisième. Mais il peut se passer des choses d’ici à la mi-avril. Beaucoup de choses… Tony Parker et compagnie peuvent très bien finir troisièmes à l’Ouest et s’octroyer l’avantage du terrain, ou échouer à la septième place et en découdre avec Memphis (2e, 50v-22d) à l’extérieur par exemple. Il n’y a d’ailleurs qu’un match d’écart entre la quatrième et la septième place, avec Portland (4e, 45v-25d), les Clippers (5e, 47v-25d), San Antonio et Dallas (7e, 45v-27d) au coude à coude.


Quid des grands blessés, Durant et Rose ?
Oklahoma City et Chicago étaient annoncés comme des candidats sérieux au titre en début de saison. Les blessures ont quelque peu changé la donne. Si Russell Westbrook se démène comme un beau diable pour inviter son équipe aux play-offs, le Thunder devra composer sans Kevin Durant jusqu'à la fin de la saison. La nouvelle est tombée ce vendredi. Et ce alors que l'hypothèse de voir Serge Ibaka revenir d'ici à la fin de l'exercice est faible... Autant dire qu'OKC n'a plus rien d'un favori pour le sacre final. Plutôt un poil à gratter. Il y a en revanche encore de l’espoir du côté de l’Illinois. Déjà parce que l’Est est plus ouvert que l’Ouest, mais aussi parce que Derrick Rose, out depuis fin février, ne devrait pas tarder à revenir. Les chances de voir un D-Rose vintage, au niveau de sa saison de MVP en 2010-11, sont relativement minces. D’ailleurs, la défense de Chicago laisse à désirer par rapport aux saisons passées. Mais sait-on jamais. A noter que les Pacers devraient prochainement récupérer Paul George, victime d’une fracture de la jambe l’été dernier. Dwight Howard est quant à lui déjà de retour avec les Rockets, tandis que les Blazers devront se passer des services de Wesley Matthews pour le reste de la saison.


Pour qui le bonnet d’âge (et les meilleures chances à la Draft) ?
Pendant que certains rêvent de titre, de play-offs et de consécrations individuelles, d’autres pensent à Jahlil Okafor, Emmanuel Mudiay, Karl Towns et à la prochaine Draft. C’est le cas des équipes de bas de tableau. On pense notamment aux Lakers (19v-51d), à Philadelphie (18v-54d), Minnesota (16v-55d) et New York (14v-58d). Detroit (27v-44d), Denver (27v-44d), Sacramento (26v-45d) et Orlando (22v-51d) sont sans doute déjà trop loin pour «espérer» décrocher la dernière place, mais un simple «ticket» pour la «lottery» peut suffire. Rappelons que toutes les équipes qui ne jouent pas les play-offs participent à ladite «lottery», du dernier de la saison régulière, qui a 25% de chances d’obtenir le premier choix de la Draft, au 17e, qui n’a que 0,5% de chances de décrocher le gros lot. A noter qu’on attend au moins un Français à la prochaine Draft, le pivot de la JSF Nanterre Mouhammadou Jaiteh (20 ans, 2,08m). Ils sont déjà Tricolores onze en NBA cette saison.


Le programme de la nuit prochaine :
Orlando-Detroit
Philadelphie-L.A. Clippers
Washington-Charlotte
Atlanta-Miami
Brooklyn-Cleveland
New York-Boston
Toronto-L.A. Lakers
Houston-Minnesota
Memphis-Golden State
La Nouvelle Orléans-Sacramento
San Antonio-Dallas
Denver-Utah
Phoenix-Portland

Retour à l'accueil