Russell Westbrook élu MVP, une nuit mémorable

Auteur de 41 points, Russell Westbrook a mené l'Ouest à la victoire lors du 64e All Star Gamea la nuit dernière, au Madison Square Garden. Désigné MVP du match, il n'a fini à un petit point du record de Wilt Chamberlain.


Après le Rising Stars Challenge avec un excellent Rudy Gobert vendredi et les festivals signés Stephen Curry et Zach LaVine samedi, place au plat de résistance cette nuit, avec le All Star Game, 64e du nom. Le cinquième à New York. Bill Clinton, Beyoncé et autre Floyd Mayweather (qui n’a rien annoncé au sujet d’un combat face à Manny Pacquiao) étaient présents au Madison Square Garden pour l’occasion. Le Hall of Famer Walt Frazier aussi. On ne risquait pas de le manquer dans son immonde accoutrement couleur… vache. Ils ont tous pu se régaler des prestations de Christina Aguilera, Nas ou encore Ariana Grande, qui ont poussé la chansonnette lors de cette soirée de gala à l’américaine. Mais c’est surtout Russell Westbrook qui a régalé le public new-yorkais. Avec 41 points (16/28 aux tirs, 5/9 de loin), soit un de moins que le record de Wilt Chamberlain (42), le meneur d’Oklahoma City a été désigné MVP du match et a guidé la sélection de l’Ouest à la victoire (158-163). Et ce au terme d’une rencontre placée sous le signe du tir longue distance, avec 133 tirs tentés au-delà de l’arc de cercle pour 48 réussites, un record (23 à l’Est, 25 à l’Ouest).


Meilleur joueur à l’Est, LeBron James a terminé avec 30 points. 21 pour Kyle Korver (7/12 à 3 pts), 19 pour John Wall, 14 pour la star locale Carmelo Anthony et un double-double à mettre au crédit de Pau Gasol (10 prs, 12 rbs). Pour la petite histoire, le pivot des Bulls a remporté le coup d’envoi face à son frère, Marc (6 pts, 10 rbs). C’était la première fois que deux frères débutaient un All Star Game. A l’Ouest, James Harden, meilleur scoreur de la Ligue (27,5 pts/match), a inscrit 29 points. 18 points pour LaMarcus Aldridge et 15 pour le Golden Boy des Warriors, Steph Curry, à qui l’on doit quelques-unes des plus belles actions de la rencontre. Soulignons enfin que Chris Paul, auteur d’une belle fin de match, a terminé à 12 points-15 passes.


20 points d’avance pour l’Ouest
Porté par James et Wall, la sélection de l’Est tenait le coup en début de match, avant de prendre un sacré bouillon (18-16, puis 23-37). Curry faisait déjà le show, tandis qu’Harden, lui, avait la main chaude. (13 pts dans le 1er QT). Korver rentrait trois majorés d’affilée pour limiter la casse, mais l’Ouest menait 36-47 après douze minutes. Déjà auteur de 12 points dans le premier quart, Westbrook rentrait à son tour trois triples consécutifs et donnait une marge de +20 aux «visiteurs» (36-56). Mais «LBJ» remettait de l’ordre et son équipe au contact (82-83 MT, record de points égalé sur une mi-temps avec 165). Avec déjà 27 unités à la pause, Westbrook établissait un nouveau record de points pour une mi-temps. Auteur de 20 points avant le repos, «King James» doublait quant à lui Michael Jordan et Kareem Abdul-Jabbar au classement des meilleurs scoreurs du match des étoiles. Il n’est désormais plus devancé que par Kobe Bryant. Autre fait marquant de la première période : un alley-oop conclu par Dirk Nowitzki. Oui, l’Allemand a dunké. Vous avez bien lu !


321 points au total, record battu
Les deux équipes s’échangeaient plusieurs fois les commandes au score dans le troisième quart, marqué par de nouveaux coups d’éclat signés Curry, toujours beaucoup de tirs lointains et les quatre joueurs des Hawks (Teague, Millsap, Horford, Korver) alignés en même temps par le coach… d’Atlanta et de l’Est pour l'occasion, Mike Budenholzer. Cela fonctionnait d’ailleurs plutôt bien et le score était à l’équilibre après trois quart-temps (122-122). Les All Stars continuaient d’enfiler les trois points comme des perles à la reprise, tandis que le rythme baissait d’un cran à mesure que l’on approchait du buzzer final. Les deux équipes étaient toujours à égalité, 148-148, à quatre minutes de la fin. L’Ouest reprenait de l’air avec un majoré signé Harden et deux paniers de Chris Paul (148-155). Westbrook semblait donner l’estocade sur un nouveau trois points à 2’21 du terme (149-158). L’Est revenait bien à -3 avec un 9-3 dans les dernières secondes (158-161), mais il était trop tard. Westbrook avait encore le temps d’inscrire ses 40e et 41e points de la soirée, les deux derniers du match, pour parachever son œuvre (158-163 score final). A noter qu’il s’agit de la quatrième victoire en cinq ans pour l’Ouest et du match des étoiles le plus prolifique de l’histoire en termes de points (321). La saison régulière reprendra ses droits jeudi prochain, avec Oklahoma City-Dallas et L.A. Clippers-San Antonio.

Retour à l'accueil