John Wall tout près d'un triple-double, Kyle Lowry a eu le dernier mot

Kyle Lowry a totalisé 23 points, dans la nuit du samedi à dimanche, permettant aux Raptors de Toronto de défaire les Wizards de Washington après prolongation sur le score de 120-116 malgré l'énorme prestation de John Wall (28 points, 8 rebonds et 12 passes décisives). Les deux meneurs formeront un duo dans le cinq de départ de la conférence Est lors du All-Star Game 2015.

Un back-to-back, deux prolongations, et deux victoires, tel est le bilan des Raptors en pleine bourre depuis deux jours ! A Washington, le duel des chefs étoilés entre John Wall (28 pts, 8 rbds, 12 pds) et Kyle Lowry (23 pts, 3 pds) a tourné en faveur du meneur canadien. Ce dernier a permis à son équipe de s’imposer 120-116 à l’arrachée après avoir compté jusqu’à 18 points d’avance. Alors que Paul Pierce (19 pts) a su élever son niveau de jeu en offrant le 3 points de l’égalisation et même le seul avantage de son équipe durant tout le match, les intérieurs Néné (16 pts, 4rbds) et Gortat (2 pts,2 rbds) sont tombés sur un os face au culot d’Amir Johnson (17 pts) et Patrick Patterson (16 pts). Avec ce 6e succès consécutif, Toronto (33v-15d) éloigne un peu plus les Wizards (31-17) de la 2e place à l’est.

Pluie de 3 points sur la capitale


Les Wizards ont bien failli une fois de plus légitimer leur surnom de magiciens, en réussissant à faire disparaître un retard de 18 points en un éclair dans le 4e quart-temps. Jusque-là, les Raptors, lancés dans la partie par une adresse extraordinaire à 3 points (6/7 dans le premier quart-temps, 4/5 pour débuter le 2e) croyait avoir pris une avance suffisante pour s’éviter une fin de match houleuse. La première alerte, lorsque Washington est revenu à -10 (61-71) grâce aux paniers à 3 points de Beal et Pierce n’avait pas donné suite, et Toronto, emmené par un Kyle Lowry toujours aussi efficace à mi-distance, et un joker de luxe en la personne de Lou Williams (19pts, 5pds) se dirigeait vers un succès confortable (78-94 après trois quart-temps).


Paul Pierce à la rescousse


Dos au mur, les Wizards vont foncer tête baissée afin retrouver de la percussion et de l’adresse. Les Raptors encaissent un terrible 17-2 et voient Washington revenir à -3 après une énième contre attaque fulgurante de John Wall (95-98). Dans un style différent de Lowry, Wall, plus agressif vers le cercle, répond ensuite au 2+1 de DeRozan par un autre panier avec la faute, sans parvenir à convertir son lancer (97-101). Au bord de la rupture dans les dernières secondes, les troupes de Randy Wittman voient leur salut passer par un 3 points de Paul Pierce plein de sang froid, servi dans un fauteuil par Wall, pour égaliser à 109-109 et forcer la prolongation.

Lowry impassible, Wall manque la cible


Au début de l’overtime, « The Truth » parvient même à donner l’avantage aux Wizards pour la première fois du match depuis la ligne des lancer-francs (111-110), avant de céder devant le talent de Kyle Lowry. Par deux fois, le meneur des Raptors trouve la faille en scorant dans la raquette puis à mi-distance. Le run de trop pour Washington qui encaisse là un 8-2 conclu par deux lancers de Lowry, homme fort de cette prolongation. Derrière John Wall manque un dernier lancer, son 4e de la soirée, à 38 secondes de la fin, qui scelle définitivement le sort des joueurs de la capitale (116-120).

Fort de ses 6 succès consécutifs, Toronto va maintenant retrouver l’Air Canada Centre pour 5 rencontres de suite à domicile, à commencer par Milwaukee demain, et Brooklyn mercredi. Une belle occasion de continuer à creuser l’écart sur le podium. Quant à eux, les Wizards de Kevin Seraphin (4 pts, 2 rbds, 2 blks cette nuit) recevront Charlotte demain soir.

Retour à l'accueil