LaMarcus Aldridge, blessé à un pouce, a décidé de serrer les dents jusqu'à la fin de la saison pour le bien de son équipe
LaMarcus Aldridge, blessé à un pouce, a décidé de serrer les dents jusqu'à la fin de la saison pour le bien de son équipe

Portés par un excellent LaMarcus Aldridge, de retour à la surprise générale en dépit d’une blessure à un pouce, les Blazers ont remporté le choc de la nuit face à Washington. Rudy Gobert a quant à lui fait bonne impression avec Utah. Il s’est même essayé au tir de loin…

Le résumé de la nuit :


Quatre matches au programme la nuit dernière, avec notamment un choc Portland-Washington que les Trail Blazers, battus lors de cinq de leurs six précédents matches, n’abordaient pas franchement en tant que favoris. D’autant plus que Nicolas Batum (poignet) et LaMarcus Aldridge (pouce) devaient a priori manquer. Mais si «Batman» était bel et bien forfait, LMA était quant à lui en tenue. Il a terminé avec 26 points et Portland l’a emporté (103-96). Si les deux équipes étaient encore à égalité à moins de six minutes de la fin (79-79), les locaux ont fait la différence dans le money-time, grâce notamment à Damian Lillard (20 pts) et à Wesley Matthews (19 pts, 5/11 à 3 pts). Ils ont remporté le dernier quart 34-26 et la deuxième période 58-31 après un début de match au ralenti (13-2, puis 20-32 à la fin du premier quart-temps). A noter les 25 points de John Wall, meilleur scoreur de DC.


Zach Randolph (17 pts, 14 rbs) et les Grizzlies ont, sans surprise, dominé Philadelphie (101-83). Humiliés sur le parquet des Clippers lors de leur dernière sortie (123-84), les Nets ont quant à eux encore pris le bouillon, dans l’Utah cette fois (108-73). 24 points pour Gordon Hayward. Tim Hardaway Jr. s’est pour sa part fendu de 25 points, mais les Knicks (sans Carmelo Anthony) ont vu leur série de trois victoires s’arrêter sur le parquet des Hornets (sans Kemba Walker) dans un match lors duquel les deux équipes ont shooté à moins de 36% de réussite (76-71). Enfin, O.J. Mayo (20 pts, 4/5 à 3 pts) et les Bucks ont battu Detroit (101-86) avec 33 passes sur 41 paniers et 11/17 à longue distance. Les Pistons ont sans doute perdu plus qu’un match puisque Brandon Jennings (16 pts) s’est blessé sérieusement à la jambe gauche. Le staff des Pistons n’était pas vraiment rassurant à l’issue de la rencontre…

Le Frenchy de la nuit :


Outre Damien Inglis (pied), out pour le reste de la saison, trois Français étaient concernés par les matches de la nuit en NBA. Nicolas Batum, touché au poignet droit depuis la mi-décembre, n’était toutefois pas en tenue pour affronter Kevin Séraphin (4 pts, 3 rbs) et les Wizards. La date de son retour à la compétition n’est pas fixée, mais l’intéressé a reconnu dans la presse locale qu’il pourrait manquer le road trip de quatre matches que les Blazers s’apprêtent à débuter. Rudy Gobert, lui, va bien. Merci pour lui. Le pivot du Jazz, qui sortait du banc face à Brooklyn, a compilé 6 points à 3/4 aux tirs, dont un dunk sauvage sur la tête de Mason Plumlee, et 11 rebonds en 20 minutes. A noter que l’ex-Choletais, troisième meilleur contreur de la Ligue (2,21/match), a terminé sans contre pour la première fois en 2015. Il a en revanche tenté (et manqué) un tir à trois points pour la deuxième fois de sa carrière.

D. Inglis (Mil) : Fin de saison (blessé, pied)
R. Gobert (Utah) : 6 pts, 3/4, 11 rbs, 2 pds, 20 min (remp)
N. Batum (Por) : DNP (blessé, poignet)
K. Séraphin (Was) : 4 pts, 2/5, 3 rbs, 1 pd, 2 int, 1 co, 17 min (remp)

Le MVP de la nuit :


Six à huit semaines. C’est la durée pendant laquelle les Trail Blazers devaient se passer des services de LaMarcus Aldridge, touché à un pouce. Mais à la surprise générale, ce dernier a finalement décidé de repousser son opération et de serrer les dents jusqu’à la fin de la saison ! Et ce en raison des récents (mauvais) résultats de Portland et des blessures de plusieurs de ses coéquipiers, dont Nicolas Batum. C’est assurément une excellente nouvelle pour les Trail Blazers, qui ont retrouvé des couleurs et battu Washington avec 26 points d’Aldridge, notre MVP de la nuit, auteur d’un match «monstrueux» dixit Wesley Matthews, dans la presse locale. «On avait besoin de cette victoire, soufflait pour sa part le coach de la franchise de l’Oregon, Terry Stotts. Le retour de LA est une bonne chose, c’est un euphémisme, et je suis content qu’il ait réalisé un bon match. C’était très encourageant.» L’ailier trois fois All Star a également compilé 9 rebonds, 3 passes décisives et 2 interceptions en 36 minutes.

L. Aldridge (Por) : 26 pts, 9/22, 9 rbs, 3 pds, 2 int, 36 min


Résultats de la nuit :


Charlotte-New York 76-71
Milwaukee-Detroit 101-86
Memphis-Philadelphie 101-83
Utah-Brooklyn 108-73
Portland-Washington 103-96

Retour à l'accueil