Afrobasket 2015: Michel Perrin revient aux affaires avec la Centrafrique

BANGUI (AfroBasket 2015) - Huit ans après avoir dirigé les Fauves à l'Afrobasket (2007) de Luanda, en Angola, l'entraîneur français Michel Perrin est de nouveau en ​mission avec la République centrafricaine. Il faut noter que Perrin a déjà coaché trois différentes équipes nationales africaines par le passé dont la Centrafrique, notamment lors de l'Afrobasket 2007 à Luanda, en Angola. Même si la Fédération Centrafricaine de Basket-ball (FCBB) n'a encore fait aucune déclaration officielle à ce jour et refuse de confirmer les rumeurs, l'on peut déjà dire avec certitude que la présence de Michel Perrin sur le banc des Fauves entraînera sans doute le départ de Fred Goporo aux postes d'entraîneur-chef et directeur technique national. Goporo avait guidé les "Bamaras" vers une 13e place sur 16 équipes lors de l'Afrobasket 2013. C'est le pire classement de l'histoire du basket centrafricain au championnat d'afrique.

Le Français, un globe-trotter sur le continent africain, n'a qu'une seule chose en tête, qualifier les Fauves de Bas-Oubangui à l'Afrobasket 2015 qui se tiendra en Tunisie du 20 au 30 Août. Pour cela, il faudra décrocher un ticket lors du tournoi qualificatif de la Zone 4 qui aura lieu à Libreville début Mars. Ce tournoi regroupera la Centrafrique, le Tchad et le Gabon, pays hôte.

En début de ce mois (1er au 6 janvier), Perrin a réuni 12 joueurs centrafricains à Paris, en France, pour la première fois. Globalement, il revient de loin avec de bonnes impressions, mais il sait aussi qu'il y a beaucoup de travail à faire, surtout que la plupart des joueurs professionnels présents au camp de formation d'une semaine, manqueront, probablement le tournoi qualificatif au Gabon en raison de l'agenda de leurs clubs respectifs.

De source non officielle, la Fédération Centrafricaine de Basket-ball (FCBB) a choisi Michel Perrin pour aider les Fauves à se qualifier pour leur huitième AfroBasket consécutif en 14 ans.

"A l'heure où nous parlons, il y a beaucoup de place pour l'amélioration," a t-il confié à FIBA.com.

"C'est une honte que certains joueurs ne peuvent pas venir maintenant à cause de leurs engagements professionnels". - a poursuivi Perrin. "Par conséquent, nous ferons tout pour se qualifier, et, espérons-le, certains de ces gars [les joueurs professionnels] se joindront à l'équipe lors de l'AfroBasket."

La Centrafrique, deux fois championnes d'afrique a remporté son dernier titre continental en 1987. Au fil des années, le pays a produit quelques joueurs talentueux tels que Romain Sato et Michael Mokongo, mais pour une raison quelconque ils ne parviennent pas à atteindre le podium. Un des derniers talents à émerger des rives de la Centrafrique est Wilfried Londoumon selon Michel Perrin. Il n'a pas encore jouer pour l'équipe nationale senior, mais sa chance pourrait être sur le point de venir cette année. "Il est talentueux, mais il a besoin de travailler un peu plus pour intensifier son jeu», a déclaré Perrin.

Le Français qui est basé à Genève a été entraîneur de l'équipe féminine du Mali au tournoi de qualification olympique de 2012 à Ankara, en Turquie. En 2007, il a dirigé la Centrafrique lors de l'Afrobasket de Luanda, en Angola et les Fauves avaient terminé à la 7e place. Par ailleurs, il a aussi entraîné les deux équipes nationales de Cameroun dans les tournois de qualification - les femmes en 2011 et les hommes en 2013.

Après avoir qualifié le Cameroun à l'AfroBasket 2013 , Perrin a été remplacé par Lazare Adingono qui a conduit les Lions Indomptables à une cinquième place au tournoi en Côte d'Ivoire. Cependant, cette année, Perrin a laissé entendre qu'il n'a pas d'engagement avec un club, ce qui aurait pu l'empêcher de mener une équipe au championnat d'afrique, l'événement phare du continent. "J'espère que je vais rester avec l'équipe nationale centrafricaine pour une période plus longue cette fois," a t-il dit.

L'ailier centrafricain Max Kouguere, qui évolue en ce moment à Orléans Loiret Basket en Pro A, en France , est d'accord avec Perrin et demande à la FCBB de sélectionner leurs meilleurs joueurs afin de réussir à l'AfroBasket. "Si nous emmenons tous nos meilleurs joueurs, nous pouvons faire quelque chose de bon à l'Afrobasket, a déclaré Kouguere


Le meilleur marqueur et rebondeur de la Centrafrique à Abidjan il y a deux ans, a poursuivi: "Qui aurait dit l'Egypte jouerait la finale de l'AfroBasket 2013? Il est juste de dire que tout est possible, mais cela nécessite une bonne préparation et une bonne organisation.. "

Michel Perrin avec les 12 joueurs centrafricains au camp d'entraînement de paris (1er au 6 janvier 2015). Crédit photo: Nzangue international

Michel Perrin avec les 12 joueurs centrafricains au camp d'entraînement de paris (1er au 6 janvier 2015). Crédit photo: Nzangue international

Retour à l'accueil